AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez| .

bad at love (jily) / flashback

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
APARECIUM : 18/06/2017
HIBOUX : 235
CREDITS : @MOONY/av, @thewinedarksea (tumblr)/icons.
AVATAR : brandon flynn.
DOUBLE COMPTE : cersei (lannister) yaxley.
PSEUDO : january blues/cass.
AGE : vingt-et-un.
SANG : pureté bafoufée, le préjugé ignoré.
ANCIENNE MAISON : gryffondor a tendu les bras au lion qui sommeille en lui sans aucune hésitation.
SITUATION : la bague au doigt, le coeur en miettes. un amour invincible pour un bonheur volé en éclats ; son abandon sonne comme une trahison, et pourtant, jamais il ne pourra oublier les beaux yeux de lily evans.
IDÉOLOGIE : a pendant longtemps été un membre emblématique de l'ordre ; ne suit désormais plus que son instinct destructeur et meurtrier.
MÉTIER : ancien auror, la jeunesse et la fougue de la brigade. contraint à s'arrêter face à la menace des mangemorts qui pèse sur lui et sa famille.


MessageSujet: bad at love (jily) / flashback Mar 8 Aoû 2017 - 15:39

J'connais les riques de l'amour
mais j'ai toujours l'amour du risque


Décembre 1975.

Le bal de Noël était une tradition à Poudlard à laquelle James n'était pas particulièrement attaché. Il n'avait d'ailleurs jamais été très attaché aux traditions ; esprit libre et ouvert, la modernité l'attirait, autant que l'aventure, et il ne s'intéressait que très peu aux codes sociaux, aux mythes et légendes, ni même à la mode bien trop superficielle à ses yeux. Cependant, cette année était différente. Cette année était son année. S'il n'était pas préfet, Remus méritant bien plus que lui ce poste prestigieux, il avait gardé sa place d'attrapeur dans l'équipe de Gryffondor (personne n'avait d'ailleurs osé tenter de se mesurer à lui, sa réussite et son talent), et ses notes s'étaient considérablement améliorées depuis le mois de Septembre. Les professeurs l'avaient personnellement félicité, et c'était bien la première fois qu'il se plaçait dans les bonnes grâces de ces adultes, qui n'avaient été que des pions à défier à ses yeux depuis son arrivée à l'école. Accompagné de Sirius, ils étaient devenus le duo le plus terrible de Poudlard, enchainant les heures de retenue et surtout les parchemins tagués de mauvaises nouvelles, les rendez-vous chez le vieux directeur et les visites surprises à ces Serpentard, armés de farces impitoyables afin de toujours faire râler un peu plus les verts et argents. Poudlard était un champ de bataille où s'affrontaient les nuances de l’insouciance et de l'immaturité ; tous couvés par cette bulle les protégeant des méfaits du vice et de l'inhumanité, les idées meurtrières n'avaient pas leur place au château et James, malgré son arrogance et son léger soucis avec les règlements, était le premier à clamer la passivité de l'école. Ici, ils oubliaient ces terribles rumeurs qui secouaient le monde magique ces derniers temps. Ne restait qu'eux, et leur indéfectible amitié.

Une chose lui avait permis de se remettre en question en ce début d'année. Ou plutôt, une personne. Lily Evans était la plus jolie jeune fille qu'il connaissait. Elle était également la plus intéressante, la plus intelligente et responsable, la plus mature et la plus pétillante. La liste de qualités que James attribuait chaque soir à rousse était encore longue, et tout le monde connaissait l'attirance assumée de James pour la préfète. Pour une raison qui lui échappait, elle lui résistait encore. Longtemps, il s'était demandé s'il était réellement un garçon pour elle. Connu pour avoir la gente féminine à ses pieds, il avait d'abord pensé à de la jalousie de la part de Evans. Puis peut-être à une forme de déception. James ne rentrait pas dans les normes, c'était évidement. Ce n'était pas un garçon comme-il-faut. Il répondait face à l'autorité et l'interdit, il aimait le danger et l'adrénaline, et il avait cette démarche ridicule de films américains qui lui donnait un "air cool", et une coupe de cheveux tout à fait originale et parfaitement made in James. Il adoptait les modes moldues, avait ce qu'il appelait "un skate", avait déjà bu et fumé jusqu'à ne plus se souvenir comment il s'appelait. Non, James n'était définitivement pas un gars pour Lily ; il avait fini par se rendre à l'évidence. Et pourtant, il était persuadé que jamais elle ne pourrait trouver quelqu'un d'aussi loyal et fidèle que James, qui la protègerait contre l'adversité et même contre l'invincible. Jamais elle ne trouverait quelqu'un qui détaillait chaque jour son visage comme James, afin d'en connaître chaque détail, chaque courbe et chaque grain de beauté. Jamais elle ne trouverait quelqu'un qui l'aimait autant que James l'aimait ; il en était persuadé. C'était pour cela que cette année, il avait fait des efforts. Pour elle. Il allait rentrer dans ses codes. Et c'était pour cela qu'il l'avait invitée à être sa cavalière au bal de Noël. Les traditions. Il lui semblait qu'elles avaient un aspect particulièrement romantique.

- J'ai failli attendre, déclara-t-il en regardant faussement sa montre, un air amusé sur le visage. Lily descendait l'escalier qui menait dans le hall d'entrée de Poudlard. Les festivités allaient commencer, à quelques mètres, dans la Grande Salle.

Elle était magnifique. Sa robe n'était ni trop simple, ni trop m'as-tu-vu. Encore une fois, elle était dans un entre-deux confortable et sécurisant qui plaisait à James, qui lui rappelait que lui ne faisait rien dans la demi-mesure et que c'était trop. Ce soir, il avait décidé de rester assez sobre, parqué d'un de ses plus beau vêtement sombre, caché en partie par une cape de sorcier de la même couleur. Il n'était pas peu fier de son assortiment, et il espérait que cela allait plaire à Lily. Elle s'était maquillée pour l'occasion, et James aimait lorsqu'elle le faisait, même s'il la trouvait tout aussi belle lorsqu'elle était naturelle. C'était une autre qualité qu'il aimait chez elle ; elle était sans artifices. Et il n'hésitait d'ailleurs pas à lui dire.

- Tu es très belle. Ce n'était qu'un murmure qu'il glissa lorsqu'elle s'approchait de lui. Il lui tendit la main dans un sourire, comme on invitait les jolies dames à danser à l'époque, et lui montra la salle d'un signe de tête. A l'intérieur, il savait qu'il trouverait les regards curieux et jaloux de toutes les commères du château ; mais plus rien ne comptait ce soir, hormis les beaux yeux de Lily.

_________________

i've missed your calls for months it seems, don't realize how mean i can be. 'cause i can sometimes treat the people that i love like jewelry. 'cause i can change my mind each day; i didn't mean to try you on, but i still know your birthday and your mother's favorite song. @halsey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
APARECIUM : 01/07/2017
HIBOUX : 373
CREDITS : ganseys(av) & (a)maze runner (sign)
AVATAR : luca hollestelle
DOUBLE COMPTE : Rowan Bott
PSEUDO : (a) maze runner
AGE : 21 ans
SANG : Née moldue
ANCIENNE MAISON : Gryffondor
SITUATION : toujours mariée à James Potter, elle se pose quand même des questions.
IDÉOLOGIE : Elle sera toujours au côté de l'égalité, et soutient l'Ordre.
MÉTIER : Médicomage


MessageSujet: Re: bad at love (jily) / flashback Mar 8 Aoû 2017 - 17:10

Lily se demandait bien pourquoi elle avait accepté d'aller à un bal. Surtout avec James Potter. La jeune Evans n'avait pas trop envie d'aller à ce genre de mondanité surtout si elle entendait des "Sang de Bourbe" sur son passage de la part des Serpentard. Pourtant elle avait accepté, dans l'espoir qu'il arrête de lui tourner autour. Néanmoins, elle voulait aussi voir si James Potter, celui qui n'arrêtait jamais, allait enfin se comporter en garçon mature. Si au début, elle trouvait drôle les blagues qu'il pouvait faire avec Sirius Black, au bout d'un moment c'était lassant. Et en plus cette année, Lily voulait exclusivement se concentrer sur ses Buses.

La jeune Gryffondor était en train de finir de se préparer. Elle ne voulait pas en faire trop pour ne pas de donner de faux espoirs à Potter. Elle ne voulait pas venir en négligée parce que ça restait un bal et qu'elle commençait à vouloir plaire. Elle avait choisi une robe simple mais ravissante gris argenté pour faire ressortir ses cheveux roux et ses yeux verts. Elle s'était maquillé légèrement, comme elle avait vu à la télé moldue chez elle. Et ses cheveux généralement détachés étaient ce soir exceptionnellement attaché en un chignon qui dégageait son visage. Elle n'avait bien entendu pas vu le temps passé. Elle aurait pu dire que c'était des heures en moins pour réviser ses BUSES mais ce soir, elle avait envie de s'amuser, de penser à autre chose qu'aux vacances qui allaient approcher et qui la ferait retourner vers une Pétunia aigrie et son copain Vernon Dursley qui n'aimait pas Lily non plus. Elle chassa sa soeur de ses esprits et elle descendit enfin vers la Grande Salle. James l'attendait en bas. Son attitude avait surprise la rousse mais elle avait noté tous les efforts qu'il avait fait et elle aussi, allait en faire ce soir.

Lorsqu'il lui fit remarquer qu'il l'attendait, sur un air amusé. Lily sourit, tout en gardant son air sérieux avant de dire: "Je ne suis pas si en retard que ça..."

C'était étrange de ne pas la voir crier sur Potter, comme d'habitude. Comme ça lui paraissait étrange d'avoir une conversation tout à fait normale avec lui, sans que ça ne finisse encore une fois en dispute. Lily chassa tous ses a priori sur James et s'avança vers lui. Son compliment fit rosir ses lèvres. Elle ne se trouvait pas particulièrement belle surtout après qu'encore une fois sa soeur se moquait d'elle lorsqu'elle se maquillait normalement. Lorsque James tendit sa main, Lily la tendit. Bien sûr qu'il était temps qu'ils rentrent à l'intérieur de la salle. Elle osa enfin dire:

"Tu es très beau comme ça, aussi..."

Pour la première fois, Lily avait enfin fait un compliment à James. Et ça ne tournait pas encore en dispute. Elle espérait que toute la soirée se passe ainsi. Alors peut être qu'elle arriverait à changer d'opinion sur lui. Parce que pour l'instant sa raison lui disait de se méfier.

_________________
Lily Potter
One choice can transform you.  One choice can destroy you. Once choice will define you. Insurgent, he says. Noun. A person who acts in opposition to the established authority, who is not necessarily regarded as a belligerent..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
APARECIUM : 18/06/2017
HIBOUX : 235
CREDITS : @MOONY/av, @thewinedarksea (tumblr)/icons.
AVATAR : brandon flynn.
DOUBLE COMPTE : cersei (lannister) yaxley.
PSEUDO : january blues/cass.
AGE : vingt-et-un.
SANG : pureté bafoufée, le préjugé ignoré.
ANCIENNE MAISON : gryffondor a tendu les bras au lion qui sommeille en lui sans aucune hésitation.
SITUATION : la bague au doigt, le coeur en miettes. un amour invincible pour un bonheur volé en éclats ; son abandon sonne comme une trahison, et pourtant, jamais il ne pourra oublier les beaux yeux de lily evans.
IDÉOLOGIE : a pendant longtemps été un membre emblématique de l'ordre ; ne suit désormais plus que son instinct destructeur et meurtrier.
MÉTIER : ancien auror, la jeunesse et la fougue de la brigade. contraint à s'arrêter face à la menace des mangemorts qui pèse sur lui et sa famille.


MessageSujet: Re: bad at love (jily) / flashback Mer 9 Aoû 2017 - 11:25

James eut peur, un instant, que Lily n'accepte pas la main qu'il lui tentait. Elle en aurait été capable ; c'était une jeune femme indépendante et qui aimait le défier, elle n'avait certainement pas besoin de James et de son bras pour la guider jusque dans la Grande Salle. Il trouvait d'ailleurs ça ridicule - pourquoi devaient-ils toujours se tenir par le bras ? Mais cela avait un aspect romantique dont il avait diablement besoin s'il attendait quelque chose de Lily ce soir. Autant mettre toutes les chances de son côté. Parce qu'il refusait, aujourd'hui, de s'endormir sur un nouvel échec. Si aujourd'hui il n'était pas suffisant, alors il ne le serait jamais. Il pouvait faire des efforts pour changer les appréciations des professeurs, pour changer l'opinion qu'ils avaient de lui, pour changer les notes qui tombaient une à une sur les parchemins, pour changer partiellement son attitude par rapport à son arrogance et son côté farceur ; il restait James. C'était pour James que ses amis l'aimaient, pour James qu'ils l'acclamaient sur le terrain de Quidditch, pour James qu'ils riaient de ses bêtises en classe ou ailleurs. Si ce James amélioré ne plaisait toujours pas à Lily, alors il ne pourrait plus rien changer d'autre, alors il n'y aurait plu rien à faire. Seulement à peser sa déception et sa tristesse.

Mais il ne voulait pas croire à cela. Il savait, baigné dans une confiance légendaire - comme bien souvent, qu'il allait faire passer une merveilleuse soirée à Lily. Il n'avait rien prévu d'autre que le bal, pour l'instant. Mais James était une jeune homme imprévisible, lui-même le savait et se surprenait souvent de ses idées inattendues. Peut-être que la soirée prendrait un tournant inespéré au fil des minutes. Pour le moment, il appréciait le compliment que Lily lui renvoya en retour. Ce n'était qu'un souffle qui se perdit dans l'air frais de Décembre, et pourtant, il résonnait déjà en boucle dans l'esprit de James. C'était la première fois qu'elle lui faisait un compliment ; il en voulait déjà un autre. Un sourire malicieux accroché aux lèvres, il saisit sa main et ce contact réchauffa tout son corps. Comment cette fille pouvait-elle avoir un tel effet sur lui ? Sans plus attendre, ils s’engouffrèrent dans la Grande Salle.

La décoration était époustouflante. Le faux plafond était tout en nuances de blanc et de la neige, sûrement magique, tombait sur les vêtements, les cheveux et les visages émerveillés. Les traditionnelles longues tables qui siégeaient dans la Grande Salle pour les repas avaient été retirées, remplacées par de larges buffets aux quatre coins d'une immense piste de danse où les élèves s'entassaient. Un orchestre de musiciens sorciers avait été appelé pour l'occasion, et James les observa quelques instants rouler leurs doigts sur les cordes ou les touches avec une admiration certaine. Les ajouts de rouge par ci, de vert par là, attiraient la rétine, et ce mélange harmonieux recréait parfaitement l'atmosphère de la magie de Noël. Dumbledore ne s'était pas trompé. James entraina Lily un peu plus loin dans la salle. Au même moment, il croisa le regard de Sirius, près d'un buffet avec Remus et Peter. Ils avaient l'air amusé des efforts que James avaient fait afin de paraître le plus convenable possible. James leur fit les gros yeux, puis avec cet éternel sourire joueur, il leur adressa un clin-d’œil qui en disait long sur ses intentions de la soirée. Ce soir, Lily craquerait. Il n'y avait pas d'autre solution.

- Est-ce que tu m'accordes cette danse ? Demanda-t-il d'un air pompeux qui ne lui allait pas du tout ; il espérait que ce ridicule aurait au moins le mérite de la faire rire. Il aimait la voir rire. Alors, sans attendre davantage, toujours sa main dans la sienne, il la fit tourner sur elle-même au rythme de la douce mélodie, puis l'entraina sur la piste de danse sans écouter son avis. Est-ce que toutes les filles rêvent de danser un jour avec un prince charmant ? Demanda-t-il sur le ton de la malice, volontairement peu modeste. C'était son humeur à lui ; il se valorisait, se mettait en avant, mais au fond il se savait comme les autres. Bien qu'il aimerait être vu comme quelqu'un d’exceptionnel aux yeux de Lily. Alors il la prit par la taille, l'obligeant à quelques pas. Il était piètre danseur ; ça ferait l'affaire cependant. C'était la première fois qu'il se retrouvait si près d'elle.

_________________

i've missed your calls for months it seems, don't realize how mean i can be. 'cause i can sometimes treat the people that i love like jewelry. 'cause i can change my mind each day; i didn't mean to try you on, but i still know your birthday and your mother's favorite song. @halsey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bad at love (jily) / flashback

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» creeper love is deeper love + (julian) (flashback)
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war of wands :: walking around the world :: Hogwarts school-