AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR WOW
N'OUBLIEZ PAS DE VOTER AUX TOP SITES,
UN VOTE TOUTE LES DEUX HEURES POUR AIDER WOW A SE FAIRE CONNAITRE
N'HESITEZ PAS A LAISSER UN PETIT MESSAGE SUR BAZZART ET SUR PRD
NOUS VOUS RAPPELONS QUE LE SECOND RECENSEMENT EST OUVERT
CA SE PASSE PAR ICI. NOTRE RECHERCHE DE STAFF EST TOUJOURS ACTIVE ICI.

Partagez| .

[Murder Party] Meurtre à la bièraubeurre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
WW
PNJ ❖ COMPTE ADMIN
APARECIUM : 28/08/2006
HIBOUX : 196
PSEUDO : war of wands (pnj)


MessageSujet: [Murder Party] Meurtre à la bièraubeurre Mar 7 Nov 2017 - 18:07



- Murder Party -
Meurtre à la bièraubeurre


Petit Rappel amical : Tout ce qui se passera dans ce sujet n'aura aucune influence sur votre personnage en dehors de ce sujet. Il s'agit d'une activité hors annexe permettant de tenter quelque chose d'un peu différent, d'explorer son personnage et de jouer tout ensemble
Vous allez devoir enquêter durant cet événement, un PNJ passera régulièrement pour répondre aux interrogations de vos personnages et vous révéler des indices en fonction de vos recherches ! Tâchez de résoudre ce meurtre. Privilégiez les posts court afin de faire avancer l'intrigue.

Personnes présentes:
 

L'hiver est à présent bien installé sur le territoire anglais, la neige tourbillonne et les feux crépitent dans les cheminées. Noël est passé depuis peu mais les décorations illumine toujours le doux village de Pré-au-lard. Cette ambiance magique rappelant les douces et innocentes années passée à l'école de sorcellerie Poudlard.

L'ambiance semble si paisible et bon nombre de personne se bouscule au trois balais. L'un venu pour se recueillir sur la tombe de sa mère, l'autre pour acheter cet objet magique qu'on ne trouve nul part ailleurs. Certain venu pour s'éloigner de la ville ou encore pour profiter des festivités magiques. Si chaque personne dans cette auberge est venu dans un but bien précis - ou pour aucun justement - nul ne s'attendait à ce qui allait se produire.

Alors que tout un chacun profite d'un doux repas et d'une bièreaubeurre réchauffante dans la taverne, un cri à glacer le sang retentit, faisant cesser les conversations. En l'espace d'un instant, la salle était devenue silence. Cela ne dura bien évidemment que quelques courtes minutes avant que les murmures ne s'élèvent, les regards se braquant tous sur la pauvre madame Rosmerta, la visage blême et les mains tremblante.

"Chambre 9... Je... Elle... elle... je crois... elle est... morte"

La tavernière ne réussi qu'à articuler ces quelques mots avant qu'un homme ne l'aide à rejoindre les cuisines, la supportant par l'épaule pour combler ses jambes devenues cotton.

Quelques regards s'échangèrent avant que tout le monde ne se rue dans la dite chambre, tous semblant pris d'une curiosité un brin malsaine.

Vous vous trouvez tous aux premières loges lorsque vous découvrez, allongée sur le sol d'une chambre dévastée, la jeune Ruby Selwyn, le corps encore tiède mais sans aucune lueur restant dans son regard si ce n'est celle de la magie de la mort. Ses yeux vitreux fixant dans le vide et son visage empreint d'une immense froideur. Elle est morte la Ruby. A quelques pas, un étrange appareil que les amis des moldus reconnaîtront comme un vieil appareil photo argentique, est éclaté sur le sol, probablement inutilisable. La fenêtre ouverte agitent les rideaux et laisse entrer un froid glacial, tandis que de cette hauteur, le cadre laisse apparaître un coucher de soleil qui tente d'adoucir l'horreur de cette situation.

Rapidement, un aurore en service apparaît auprès de vous, cet endroit est désormais une scène de crime et aucun d'entre vous ne semble pouvoir quitter les lieux tant que l'enquête n'aura pas été résolue. Certains sont prêt à mettre la main à la pâte pour pouvoir retourner au plus vite vaquer à leurs occupations, d'autres, connaissant bien notre petite victime, se sentent obligé d'aider pour lui faire honneur... Mais parmi vous, tout le monde n'est pas innocent...


_________________
Compte PNJ - ne pas MP.
Revenir en haut Aller en bas
http://warofwands.goodforum.net

avatar
Lionel Meadowes
ADMIN ❖ Sarcasm is my only defense
APARECIUM : 18/06/2017
HIBOUX : 858
CREDITS : Lempika. (av), astra (sign)
AVATAR : dylan sexy ass o'brien
DOUBLE COMPTE : (e)millie (jolie)
PSEUDO : .wings (lau)
AGE : vingt-cinq ans, un ado dans un corps d'adulte
SANG : halfblood, il aurait pu sauver sa peau, mais préfère se jeter dans la gueule du loup
ANCIENNE MAISON : rouge et or, un lion dans l'âme jusqu'au bout
SITUATION : célibataire, évite de se fixer afin de ne plus perdre personne
IDÉOLOGIE : odp, il est fidèle et actif, déterminé à la venger
MÉTIER : attrapeur chez les pies de montrose
ROLE PLAY : (0/2)


MessageSujet: Re: [Murder Party] Meurtre à la bièraubeurre Ven 10 Nov 2017 - 1:14


❝ Meurtre à la bièraubeurre ❞

Tu étais là, aux trois balais. Juste comme ça, par envie, pour boire un coup. Tout se passait bien, tu étais tranquille dans ton coin. La soirée était fraîche alors beaucoup étaient venu se réchauffer en buvant une bonne bièraubeurre. T'avais alors remarqué des vagues connaissances, mais sans plus. Tu posas ton verre afin de déguster le bon plat sous tes yeux. Mine de rien, c'était quelque chose que tu aimais beaucoup et ne te laissais jamais de le faire. Prêt du bon feu qui crépitait doucement, tu laissas ton esprit divaguer un instant, fixant les flammes danser comme si c'était programmé. Tu étais totalement absorbé par ce spectacle, par le feu. Un outil puissant, efficace et incontrôlable. Puis soudain, tout changea quand un cri résonna dans les lieux, te faisant sursauter. Après un échange intrigué, tu grimpas avec les autres à l'étage, afin de constater la scène. Rosmerta était dans un état sans pareil, et c'est cloué sur place que tu reconnu le corps étalé au sol, sans vie. « Ruby.. » Le choc te fit vaciller si bien que tu eu besoin de t'agripper au mur.

Le choc passé, les aurors sur place tu étais maintenant enfermé dans une pièce avec d'autres personnes, les soupçons pesant sur vous tous. Tu n'es pas du genre à te dérober, alors tu t'avances vers un auror, déterminé « Je veux vous aider, elle était mon amie. » Ils ne pouvaient te refuser cela. Tu ignoras encore les autres personnes présentes, attendant une réponse de l'auror que tu venais d'accoster.

_________________

broken heart

I want to show you every scar, whether it’s on my skin or on my heart.
Revenir en haut Aller en bas
http://warofwands.goodforum.net/t1250-in-this-human-skin-i-am-half-war-half-peace-lm http://des-astres.tumblr.com/

avatar
Perseus Travers

APARECIUM : 13/10/2017
HIBOUX : 125
CREDITS : Class whore (ava) Tumblr (gif)
AVATAR : Matthew Daddario
PSEUDO : Yrden
AGE : Vingt-cinquième année, bien entamée
SANG : Aucune goutte ne salit cette merveille vermeille depuis bien des générations.
ANCIENNE MAISON : Vert et Argent, sournois et rusé, aucun doute sur son appartenance aux célèbres serpents de Poudlard
SITUATION : Marié à une très jolie femme de son rang, mais où l'amour est inexistant
IDÉOLOGIE : Toutes les choses ont une place et celle des Sang-de-Bourbe est bien défini dans sa tête ( Serviteur du Lord)
MÉTIER : Employé prometteur au département de la Coopération Magique Internationale
ROLE PLAY : Nevena, Millie


MessageSujet: Re: [Murder Party] Meurtre à la bièraubeurre Ven 10 Nov 2017 - 2:34


Les Trois Balais... Un établissement correct, mais sans plus. L'envie de me changer les idées, de m'offrir une sortie, de ne pas trop en faire. Simplement prendre un moment pour décompresser et prendre un verre pour laisser la pression retomber. Alors oui, lorsque j'étais arrivé ce soir-là en compagnie de ma douce et tendre fiancée, je ne pensais pas que je serais devant le corps encore chaud de Ruby Selwyn. Nous voulions une sortie, histoire de se changer les idées du climat de bureau et de la routine qui régnait entre nous. Ce n'était qu'une roue sans fin à laquelle nous ne pouvions pas échapper visiblement. Alors, il me fallait de briser ce cycle infernal pour que nous puissions retrouver un semblant de vie normale avec ce climat qui régnait autour de nous. L'idée n'était pas la meilleure, je devais l'avouer, mais je n'ai jamais été reconnu pour mon imagination dans ce genre de situation. J'imaginais que cette idée avait plu à Neva parce que sinon, nous ne serions pas là. J'allais commander deux verres, vodka pour madame et whiskey pour moi et j'allais la rejoindre à une table plus éloignée, ne voulant pas être au centre de l'attention. Je déposai son verre devant elle en même temps qu'un baiser sur sa joue et esquissai un petit sourire en coin. « Ton préféré, parce que je sais que trop bien que si je t'offre mon verre, tu vas me dire que je n'ai pas de goût en tant qu'anglais.» Le tout dit bien sûr avec une touche d'humour et sans aucun reproche, j'allais prendre place en face d'elle et sirotait tranquillement mon verre avec l'espoir de passer une bonne soirée, sans que rien ne se trame réellement, sans que rien ne vienne perturber le faux sentiment de calme que m'apportait cet endroit.

Bien concentré sur Neva, je n'avais pas vraiment une réelle conscience de ce qui se passait autour de nous. De toute manière, je n'avais qu'une seule raison d'être ici ce soir et c'était elle. Néanmoins, avec un cri aussi glaçant que celui que laissa entendre Rosmerta, il m'était impossible de ne pas réagir. Lançant un regard en coin à ma fiancée, je me levai, baguette sortie alors que la maîtresse des lieux n'était même pas encore descendue et m'approchai tranquillement de l'escalier. Lorsque l'annonce tomba, je pinçai légèrement les lèvres, persuadé qu'il s'agissait d'une blague de mauvais goût et montai à l'étage pour m'en assurer moi-même. Autant bien le dire, je n'étais pas d'humeur à plaisanter et si quelqu'un osait ruiner ma soirée, je... Montant les escaliers quatre à quatre, je soupirai légèrement en voyant le cadavre de la Selwyn. Quelle tragique perte.. du sang-pur en plus... Je redescendis et attendit simplement le moment de l'interrogatoire, m'assurant que Neva restait près de moi, au cas où ce maudit tueur serait encore présent parmi nous. Étant un témoin, je savais ce que l'on attendait de nous et donc, j'allais réquisitionner un mur pour m'appuyer dessus, nonchalant. En entendant Meadowes, je roulais les yeux avant de me moquer assez fort pour qu'il m'entende. « Tu n'es pas un Auror, ni un flic magique. Rassois donc tes fesses Meadowes et laisse les professionnels travailler. C'est seulement de cette manière que tu vas pouvoir payer tes respects à Selwyn. Pas en te prenant pour un apprenti auror.» Je poussai un soupir que l'on aurait pu qualifier de théâtral et fermai les yeux. Non mais lui ici... en prime... Je sens que cette soirée va être longue.  

_________________
Control, all is about control
At the end, aren't we all fucked up with a broken heart?© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Fenrir Greyback
Unfettered will fare the wolf.
APARECIUM : 21/07/2017
HIBOUX : 101
CREDITS : avengedinchains (av) + anaëlle (sign).
AVATAR : James McAvoy.
DOUBLE COMPTE : Antarès.
PSEUDO : orion.
AGE : né un jour oublié de 1943, Fenrir a environ 38 ans.
SANG : né moldu, du sang de loup-garou coule depuis trente-cinq ans dans ses veines.
ANCIENNE MAISON : il n'a jamais été scolarisé, sa meute répugnant à côtoyer des humains.
SITUATION : loup solitaire.
IDÉOLOGIE : il s'est allié à Lord Voldemort, devenant son arme en échange de victimes, mais Fenrir reste neutre : les Mangemorts n'acceptent pas le loup-garou comme les leurs - et lui se moque de leur idéologie.
MÉTIER : il s'occupe d'un orphelinat pour enfants de sorciers caché dans la forêt de Dean.
ROLE PLAY : libre. (leto)


MessageSujet: Re: [Murder Party] Meurtre à la bièraubeurre Ven 10 Nov 2017 - 16:23

L'instinct animal du mercenaire le poussait toujours à chercher les sources de chaleur pour s'y pelotonner - ainsi, Fenrir ronronnait avec délectation près de la cheminée, ses nombreux Whiskies Pur-Feu comme compagnons pour attendre avec plus ou moins de patience l'employé du Ministère traître à sa patrie qui lui fournirait le renseignement dont il avait besoin. L'endroit était beaucoup trop propre et l'ambiance bien légère pour lui, mais alors que le loup s'y attendait le moins, l'odeur de la mort qui l'enivrait tant lui parvint jusqu'à la truffe - non, il était humain pour encore trois semaines : à ses narines. Un cri suivit et Fenrir ne vit pas la femme bouleversée - il était déjà parti vers l'étage en quête de ce parfum d'obsession.

Quelques imbéciles de sorciers étaient déjà là : la police et deux autres, qui n'avaient clairement rien à faire là. Trop de monde pour lui permettre s'assouvir sa faim. Le loup se renfrogna, sa gueule se crispa. L'un des badauds avait particulièrement bien choisi le lieu pour pleurer sur son amie - au milieu des enquêteurs s'affairant autour de son corps échoué, n'était-ce pas solennel ? - et l'autre l'engueulait. Fenrir laissa échapper un ricanement moqueur, grave et guttural. Décidément, les réactions des sorciers lui demeuraient un mystère. Il aurait voulu les remettre à leur place, tous les deux, d'un jappement bien trouvé, mais son maigre vocabulaire n'aurait pas tenu une minute face à la semi-éloquence du petit roquet se prenant pour Merlin en personne qui venait de faire rabattre son caquet à l'ami de la victime, probablement victime lui-même, d'ailleurs.

A la place, le regard de Fenrir se porta sur ce qui restait d'un étrange appareil qui empestait presque autant que lui - il ne lui fallut qu'un demi reniflement pour comprendre qu'il s'agissait d'un objet moldu.

Eh, to-a... articula Fenrir difficilement, en pointant du doigt l'ami de la victime. Ses premiers mots après chaque transformation n'étaient jamais évidents ; de toute façon, s'exprimer dans la langue anglaise était une compétence qu'il n'avait toujours pas réussi à maîtriser. Cette-une moldue ?
En guise d'explication, il pointa successivement du doigt la femme étendue puis l'appareil, espérant que les deux asticots sachent de quoi il s'agissait.


HRP:
 

_________________
SEE YOU IN HELL

Much I have travelled, much have I tried out, much have I tested the Powers ;
from where will a sun come into the smooth heaven when Fenrir has assailed this one? © anaëlle + vafþrúðnismál
Revenir en haut Aller en bas
http://warofwands.goodforum.net/t994-fenrir-beast-prowling-within-stone-walls

avatar
Nevena Karkaroff
though she be but little, she is fierce
APARECIUM : 16/07/2017
HIBOUX : 500
CREDITS : balaclava (ava) ; perséphone (gifs)
AVATAR : alicia vikander
DOUBLE COMPTE : prongs
PSEUDO : electralungs
AGE : vingt-quatre ans.
SANG : d’une pureté irréprochable, les karkaroff n’aiment que trop chanter à qui veut l’entendre que, jamais, ô grand jamais, un moldu n’est venu souiller leurs veines. même elle, malgré ses batifolages douteux, n’a pas encore osé l’affront de mettre un bâtard au monde.
ANCIENNE MAISON : le choixpeau lui a trouvé nombre de qualités que l’on retrouve chez les serpentards, mais son tempérament de feu et son esprit rebelle l’ont menée tout droit chez gryffondor, un comble pour la famille qui se veut proche du seigneur des ténèbres.
SITUATION : prisonnière, la bague au doigt, un mariage empli de faux semblants ; et le coeur qui vagabonde ailleurs.
IDÉOLOGIE : l'enfant faussement tombée dans le rang, si elle feint de rejoindre les mangemorts, elle les espionne en réalité pour le compte de l'ordre.
MÉTIER : elle travaille au ministère de la magie, département de la coopération magique internationale
ROLE PLAY : #cc9999, indisponible (garrick, percy, sybil, charlotte, vesela)


MessageSujet: Re: [Murder Party] Meurtre à la bièraubeurre Sam 11 Nov 2017 - 1:02

☆ MURDER PARTY ☆


“It is a curious thing, the death of a loved one. We all know that our time in this world is limited, and that eventually all of us will end up underneath some sheet, never to wake up. And yet it is always a surprise when it happens to someone we know. It is like walking up the stairs to your bedroom in the dark, and thinking there is one more stair than there is. Your foot falls down, through the air, and there is a sickly moment of dark surprise as you try and readjust the way you thought of things.”

Un sourire naît sur son visage éclairé par les flammes crépitantes de la cheminée qui les réchauffe. L’hiver londonien a pris ses droits sur le paysage ; et si le froid ne peut rivaliser avec le vent glacial qui bat les terres de Russie, elle a depuis trop longtemps quitté ce pays qui l’a mise au monde pour y être encore immunisée. Le teint rougi, elle souffle sur ses mains que les flocons de neige ont engourdi pendant qu’un verre est déposé devant elle, accompagné d’un baiser sur sa joue. Elle suit du regard la gracieuse silhouette de son promis qui prend place face à elle ; les ambres lui offrent la lueur d’admiration réservée aux choses précieuses dans les musées. Ce n’était pas une histoire gagnée d’avance, Percy et elle. Et pourtant, la pierre précieuse qui orne à présent son doigt brise une tradition de mariages politiques, d’unions pour la vermeille plutôt que pour le sentiment. Elle la porte fièrement, gage de son amour envers celui qui s’est frayé un chemin jusqu’à son coeur, malgré leurs nombreuses différences. La soirée s’annonce divine, une escapade intime loin d’une vie trop compliquée. Le décor de la taverne éveille en elle un brin de nostalgie - c’est sans doute à Poudlard qu’elle a passé les plus belles années de sa vie - qu’elle chasse bien vite en levant le verre empli d’une liqueur choisie spécialement pour elle. « - Dans tous les cas les Anglais n’ont pas de goût, si c’est ce que vous osez appeler vodka. » Le ton du rire accompagné d’un clin d’oeil. Il fut un temps où elle se serait sûrement laissée aller à une insulte, mais ce soir là, elle se contente de savourer tout de même une gorgée de la liqueur brûlante.

Et puis la bulle de douceur éclate, percée douloureusement par le cri de Rosmerta que l’on entend retentir dans toute la taverne. Des paroles incohérentes dont elle ne parvient pas à faire sens. Elle voit Percy se lever, baguette brandie, et son bâton d’ébène trouve machinalement sa place dans sa main bien qu’elle ne sache pas réellement quoi en faire. Puisque tous semblent se diriger vers l’étage, elle monte à son tour les escaliers grinçants de l’établissement, presque à reculons, de par la peur de ce qu’elle pourrait découvrir en haut des quelques marches. Et la réalité fait pâlir ses cauchemars. Lorsque ses pas franchissent le seuil de la fameuse chambre 9, elle tombe nez à nez avec le corps trop pâle, trop rigide pour n’être simplement qu’endormi, de son amie Ruby Selwyn. Un cri d’épouvante s’échappe de ses lippes, elle manque de s’effondrer au sol en balançant malencontreusement son poids sur sa mauvaise jambe et se rattrape à la dernière seconde au bras de Percy. Ce dernier est occupé à faire la morale à l’un de ses anciens camarades lion dont elle remarque à peine la présence. C’est comme une brume qui s’élève autour de son esprit, la scène devient floue, les paroles inintelligibles. Ses cils laissent échapper une larme qui va rouler sur sa joue et qu’elle essuie dans un geste d’énervement. La guerre est cruelle, mais cela, elle ne peut y croire. Pas son amie, pas l’héritière de l’une des précieuses familles au carmin cristallin. Les autorités arrivent bientôt sur les lieux, on les empêche de quitter la pièce, et telle une marionnette elle se laisse guider dans un mutisme alarmant, toujours accrochée au bras de son fiancé qu’elle a peur de perdre dans la foule. Un homme les approche, son anglais est si approximatif qu’elle comprend à peine ce qu’il veut dire. « - Ce n’est pas une moldue. C’est une sorcière, Ruby Selwyn. ET C’EST MON AMIE. » Les mots s’échappent dans un rythme hystérique, les yeux irrémédiablement attiré vers le regard vitreux. Et enfin, quelque chose d’autre attire son regard, l’objet que l’homme tente de leur pointer du doigt depuis plusieurs minutes. Un vieil appareil photo moldu. Sa connaissance du monde sans magie n’est pas une chose qu’elle devrait étaler dans le milieu dont elle est issue, mais elle s’en fiche à cet instant. Abandonnant Percy et l’homme étrange, elle se dirige vers l’Auror que Lionel a déjà abordé, se moquant bien d’interrompre une éventuelle conversation. « - Cet appareil là, c’est ce que les moldus utilisent pour prendre des photos. Le coupable a peut-être laissé une trace. »


HRP:
 

_________________
i got new rules i count them
Are you lost enough? Have another drink, get lost in us, This is how we get notorious, Cause I don't know If they keep tellin' me where to go I'll blow my brains out to the radio ▬ Cause we are young and we're ashamed
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sybil Langford

APARECIUM : 30/10/2017
HIBOUX : 13
CREDITS : wild heart (av)
AVATAR : holland roden.
PSEUDO : saphira.
AGE : teintée de vingt-cinq années qui s'écoulent trop rapidement.
SANG : sang-de-bourbe, sang impur.
ANCIENNE MAISON : le rouge et l'or l'ont fait grandir, l'ont vu triompher et tomber. elle est une gryffondor de sang et de coeur.
SITUATION : célibataire, elle a tendance à ne pas croire au grand amour.
IDÉOLOGIE : l'ordre du phénix détient son attention depuis de nombreuses années, maintenant.
MÉTIER : médicomage, métier qui la passionne mais qui l'effraie tout autant.


MessageSujet: Re: [Murder Party] Meurtre à la bièraubeurre Lun 20 Nov 2017 - 22:08

Le besoin de s'échapper et de boire une bonne Bierraubeurre lui est venue comme ça, après une longue journée de travail. Entre deux femmes pétrifiées et une autre empoisonnée, elle a eu du boulot. Sybil regrette amèrement de ne pas avoir dormi plus de quatre heures, la nuit dernière, mais étrangement, les cauchemars deviennent flous et l'empêchent de retrouver le sommeil. Elle s'est tournée à gauche et à droite jusqu'à décider de se lever et d'aller travailler plus tôt que prévu. Onze heures au travail et franchement, heureusement que le maquillage existe pour cacher sa terrible mine. Elle est jolie, comme ça, la demoiselle. Habillée de ses vêtements moldus, un haut recouvrant ses bras mais laissant ses épaules libres ainsi qu'une jolie jupe qui montait par-dessus le haut, elle s'est dirigée vers les Trois Balais et la voilà assise sur une chaise, fixant les flammes qui dansent devant ses yeux, en sirotant la Bierraubeurre qu'on lui a servi. Le goût de l'alcool réchauffe ses lèvres et le sucre vient faire danser ses papilles. Elle n'est pas une grosse buveuse, Sybil, mais elle aime bien s'y adonner à l'occasion.
Mais son exploration alcoolisé ne s'étend pas. Elle entend une pauvre femme hurler et la sorcière se lève immédiatement de sa chaise, paniquée par le son de cette voix qu'elle connaît bien. Elle s'élance vers la pauvre dame qui est pétrifiée d'horreur et elle parvient à peine à lui demander ce qu'il se passe lorsqu'elle voit le corps par terre, complètement pétrifié. La médicomage hausse les sourcils, le teint de la demoiselle n'est pas pâle et elle ne semble pas morte, mais elle ne bouge pas et ne semble pas respirer. « Laissez-moi passer. Je suis une médicomage, laissez-moi regarder. » Elle se faufile entre les personnes mais malgré tout, elle est interrompue par les aurors avant qu'elle ne puisse aller voir la victime, ces hommes lui disant qu'elle est considérée comme une suspecte autant que les autres.

Jurant à voix basse, la rousse se range dans la salle, et observe les gens autour d'elle. Certains étaient de sa promotion et elle reconnaît au loin Nevena et son fiancé. Sa bonne amie a donc trouvé l'amour? Elle se faufile entre les quelques personnes encore une fois et elle voit que la brune est affectée par la situation. Elle ne connaît pas la jeune femme étendue sur le sol, mais elle sait qu'elle ne méritait sûrement pas ce sort. « Neve? » Sybil veut rassurer son amie, lui dire que tout ira bien, mais seul ce petit mot sort de ses lèvres et un regard compatissant à son égard. « Tu la connaissais? » Elle brave le danger d'une nouvelle crise. « J'ai tenté d'aller la voir, de voir ce qui se passait avec elle, si vraiment elle est... Mais on a refusé de me laisser y aller. »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Murder Party] Meurtre à la bièraubeurre

Revenir en haut Aller en bas

[Murder Party] Meurtre à la bièraubeurre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Murder Party "Apothéose"
» Murder Party Harry Potter
» Murder party ? [feat. Michaela]
» [Murder] Dieu est mort ! - Chez Octavio - 19h-epsilon
» DYP organise sa murder party!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war of wands :: walking around the world :: Hogsmeade and around :: Trois Balais-