AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

BIENVENUE SUR WOW


n'oubliez pas de voter aux top sites,
un vote toute les deux heures pour aider wow a se faire connaitre


n'hesitez pas a laisser un petit message sur bazzart et sur prd

vous pouvez aussi retrouver wow sur diagon alley

En raison d'un taux assez élevé de testostérone sur le forum, nous avons besoin de filles
Les mangemorts manquent aussi de recrues alors venez soutenir le Lord !

Partagez| .

Car il faut bien bosser • Aleksei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Gabriel Zardstran

APARECIUM : 31/12/2017
HIBOUX : 67
CREDITS : @Eden Memories
AVATAR : Tyler Hoechlin
DOUBLE COMPTE : /
PSEUDO : Crazyness
AGE : 30 longues années
SANG : Mêlé
ANCIENNE MAISON : Durmstrang fût mon école et ma maison fût la Dyr
SITUATION : Célibataire et c'est très bien ainsi
IDÉOLOGIE : Etranger venant d'arriver à Londres, quelques idées du Lord me vont mais je ne prends aucun parti
MÉTIER : Serveur de bières au beurre
ROLE PLAY : 4/5


MessageSujet: Car il faut bien bosser • Aleksei Lun 15 Jan 2018 - 15:56

Quand j'étais à Durmstrang et que ma famille était encore de ce monde, je n'avais pas pour but de devenir serveur dans un bar à Londres. Ho non, j'avais beaucoup plus d'ambitions, je me voyais avec un poste important, des responsabilités, peut-être un boulot au sein du ministère. Mais tout avait foutu le camp cette fameuse nuit ... Celle ou on m'a tout pris que ce soit les êtres qui comptaient le plus pour moi ou encore ma vie en elle-même. Soyons franc, je n'ai jamais souhaité devenir un loup et ça même avant qu'ils tuent ma famille entière. Je suis enfermé dans ce corps qui me transforme en monstre sanguinaire lors des nuits de pleine lune et je ne sais rien y faire. Si seulement je pouvais tout changer je le ferais, mais cela m'est impossible alors je me suis fixé un tout autre but et c'est de venger ma famille. Un jour je trouverais ces monstres et leur ferais payer le mal qu'ils ont fait. Néanmoins, en attendant que cela se produise, je dois vivre avec ça et ce n'est pas facile tout les jours surtout quand je dois fréquenter des sorciers tout les jours alors que je ne me sens même plus sorcier moi-même. Je sais bien que je le suis toujours mais je n'arrive plus à me voir comme tel et c'est une souffrance supplémentaire car j'ai toujours aimé le faite d'être né dans une famille de sang-mêlé ce qui me permettait d'avoir ce côté humain malgré la sorcellerie.
Alors que je suis perdu dans mes pensées, un sorcier déjà à moitié ivre m'appelle pour que j'aille lui servir une bière au beurre. Un long soupir sort d'entre mes lèvres alors que mon corps se bouge assez lentement pour lui apporter cette maudite boisson. Arrivé à sa hauteur, je la pose devant lui sans un mot et sans un sourire ce qui m'octroie un regard noir de la part du patron mais je n'en ai strictement rien à faire. Je suis la pour bosser et non faire la vélane en papier mâché envers les clients et leur faire des sourires à tout va. Et même si je me forçais, cela n'irait pas vu que cela ne fait pas en aucun cas partie de ma personnalité. Mon regard se pose sur la grande horloge ornant le mur de la taverne et je suis soulagé de voir que c'est l'heure de ma pause, ce dont j'ai grandement besoin après je ne sais combien d'heures à avoir servi encore et encore. Comme à mon habitude, je me dirige en dehors du bâtiment ou je me pose contre un mur pour m'allumer une cigarette me foutant pas mal que ce soit plus une chose de moldu, j'en ai besoin et on ne me fera pas arrêter de si tôt peu importe le regard des gens autour de moi. Alors que je tire une première bouffée, mes yeux se posent vers une silhouette que je connais, j'en mettrais ma main à couper. Et en effet, quand celle-ci s'approche, je le reconnais. Aleksei Krum ... Il était à Durmstrang avec moi, même si je ne l'ai pas connu longtemps, on avait plutôt sympathisé à l'époque et je me demande ce qu'il fout à Londres. Ma curiosité se réveillant, je lui fais un signe de la main pour qu'il me remarque et une fois chose faite, un sourire sincère s'empare de moi. Et bien on en fait des rencontres à Londres!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aleksei Krum

APARECIUM : 31/12/2017
HIBOUX : 111
CREDITS : thanks swanlive.
AVATAR : bill skarsgard.
PSEUDO : spf.
AGE : vingt-cinq automnes, la trentaine approche à grands pas.
SANG : mêlé, soit disant impur, bien qu'il soit tout de même un sorcier.
SITUATION : il tente de se prouver le contraire, mais il semble être indéniablement amoureux de ce gamin faiblard.
IDÉOLOGIE : neutre, intéressé par la magie de grindelwald.
MÉTIER : directeur adjoint du département de la justice magique au ministère de la magie roumain.
ROLE PLAY : (reg now) (reg before) (gabriel) 0/3.


MessageSujet: Re: Car il faut bien bosser • Aleksei Jeu 1 Fév 2018 - 13:11

Londres est une ville plus sombre qu'elle n'y paraît, et Aleksei préférerait de loin retrouver le confort de son chalet, ainsi que son boulot tranquille au ministère de la magie roumain, plutôt que d'être ici, à arpenter les rues sorcières comme moldues, à la recherche de son petit ami disparu. Oh, dans le fond, le bel étranger sait que le petit homme est vivant, il a juste déguerpit sans laisser de traces et le plus âgé est bien décidé à le retrouver pour lui faire comprendre qu'il ne devrai plus jamais recommencer. Malgré lui, malgré son côté solitaire, il faut avouer que le jeune Krum est plutôt déstabilisé par l'absence de Regulus et même s'il n'oserait pas l'avouer à haute voix, il a hâte de le retrouver, pour l'enlacer et le dévorer de doux baisers. Que c'est niais. Indigne de sa personne. Mais le cadet des frères Black lui a retourné l'esprit, bien qu'il soit toujours le même, Regulus a tendance à lui rappeler qu'il est humain, avant d'être un adepte de la magie de Grindelwald. Et c'est plutôt mauvais, il faut l'avouer. Pourtant, après avoir passé deux longues années à veiller sur le gamin, Aleksei est bien conscient qu'aujourd'hui, il est incapable de se passer de sa présence. Et il a été profondément déçu que le sang pur décide de prendre la poudre d'escampette sans un mot, ni même un dernier baiser. Il lâche un soupire d'exaspération, vingt-trois heures se pointant sur la montre à gousset accrochée à son slim, tandis qu'il regarde autour de lui, blasé. Il ferait bien de prendre une pause avant de rentrer à l'hôtel.

Ses doigts viennent chatouiller la poignée de la porte d'entrée d'un bar, mais il est vite interpellé par une fois grave et quelque peu rauque. Masculine. Il aurait pu la reconnaître de suite, s'il ne s'était pas passé plusieurs années depuis la dernière fois qu'il l'a entendu. Se tournant vers le propriétaire de cette voix qui ne lui est pas tant inconnue, Aleksei hausse un sourcil en remarquant finalement le grand homme à la carrure imposante. Bien plus que la sienne, en tout cas, il faut l'avouer. Zardstran. Un faible sourire étire alors ses lèvres, tandis qu'il s'approche pour venir lui serrer la main de manière polie et courtoise. Il faut sauver les apparences. Agir comme le troupeau entier le fait, pour n'éveiller aucun soupçon. Il le détaille d'un regard curieux, lâchant rapidement sa main, ne voulant pas vraiment approfondir les formalités de politesse que lui a enseigné son paternel quand il est encore gamin. « Gabriel. Quelle bonne surprise. J'ignorais que tu vivais à Londres. C'est assez particuliers, mais c'est un choix qui te va plutôt bien. » Lâche-t-il d'un voix suave, alors qu'il regarde autour, en se disant qu'il aurait bien besoin de boire quelque chose pour oublier qu'il doit bientôt se remettre à la recherche de ce maudit gamin lui faisant tourner la tête. « Que fais-tu dans le coin ? Ne me dis pas que tu bosses ici, sinon, je vais devoir t'offrir mon plus gros sourire pour que tu me glisses un verre gratuit entre les mains ! » Il tente, comme un parfait manipulateur agréable et souriant. Il va de soit qu'il ne compte pas se montrer froid et désagréable. Avoir des alliés est plutôt une sécurité nécessaire, bien qu'Aleksei se soit toujours un peu méfié de Gabriel, comme si ce dernier cachait quelque chose de plus gros que lui. « Est-ce que tu te serais mariée à une jolie anglaise ? » Il renchérit, se disant qu'il pourrait bien prendre une pause. Regulus attendra pour cette fois, il n'est pas dans les parages de toute manière et il commence à avoir les jambes en compote.

_________________
one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gabriel Zardstran

APARECIUM : 31/12/2017
HIBOUX : 67
CREDITS : @Eden Memories
AVATAR : Tyler Hoechlin
DOUBLE COMPTE : /
PSEUDO : Crazyness
AGE : 30 longues années
SANG : Mêlé
ANCIENNE MAISON : Durmstrang fût mon école et ma maison fût la Dyr
SITUATION : Célibataire et c'est très bien ainsi
IDÉOLOGIE : Etranger venant d'arriver à Londres, quelques idées du Lord me vont mais je ne prends aucun parti
MÉTIER : Serveur de bières au beurre
ROLE PLAY : 4/5


MessageSujet: Re: Car il faut bien bosser • Aleksei Sam 3 Fév 2018 - 18:09

Aleksei, une personne je ne pensais plus voir du tout. En réalité, je ne le voyais pas quitter son pays d’origine, tout comme je ne l’aurais pas quitté s’il ne s’était passé certaines choses. Mais je dois avouer que cela me fait plutôt plaisir de voir une tête connue même si au fond je ne l’ai pas connu énormément, il reste une personne de mon passé en quelque sortes. C’est donc tout naturellement que je lui fais signe pour qu’il vienne me rejoindre au bar. Il a l’air aussi étonné que moi de me voir à Londres et pour seul réponse, je lui souris. Je me voyais mal lui dire que j’étais ici à la recherche des assassins de ma famille vu que c’est quelque chose que j’ai gardé secret depuis des années, en effet, tout le monde sait que ma famille n’est plu mais ils ne savent pas comment, ni par qui car bien entendu le ministère a tout fait pour étouffer l’affaire ce qui en soi ne m’étonne plus du tout. Ils ont autre chose à penser avec cette guerre qui arrive et dont je me fous royalement, du moins pour l’instant. Londres est plutôt une belle ville non ?! Et puis j’avais envie de changer d’air! Finis-je par dire pour ne pas le laisser non plus sans réponse ce qui serait malpoli de ma part. Bon la politesse et moi cela fait deux en temps normal mais la c’est une situation difficile. Mes yeux roulent quand il parle de l’endroit ou je me trouve et me situant derrière le bar, il m’est difficile de dire que je ne bosse pas ici. Pas besoin de ça entre nous tu le sais bien! J’attrape un verre et pose ma main sur la pression pour que celui-ci de remplisse de ce breuvage que les sorciers aiment tant alors que de mon côté, je ne peux plus le voir en peinture! Tiens cadeau de la maison! Ayant envie de discuter tranquillement, je fais signe au propriétaire que je prends ma pause et sort de derrière le bar pour m’installer à ses côtés avec un verre devant moi mais de whisky bien qu’elle soit une boisson de moldus, elle me plaît bien et je m’y suis habité passant pas mal de temps dans leur monde. Une fiancé, non mais tu rigoles j’espère! Le célibat me colle à la peau et je pense que c’est bien mieux ainsi! Et toi dis moi, pourquoi t’es tu perdu à Londres ?
Si mes souvenirs étaient bons, Aleksei n’avait pas de famille dans le coin et donc sa venue devait cacher quelque chose et il n’allait pas pouvoir me faire croire qu’il venait en tant que touriste surtout avec tout ce qui se raconte en ce moment avec Voldemort, l’Ordre du Phénix et je ne sais quoi encore. Oui je ne suis pas très renseigné, enfin juste le minimum et cela me va très bien comme ça.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aleksei Krum

APARECIUM : 31/12/2017
HIBOUX : 111
CREDITS : thanks swanlive.
AVATAR : bill skarsgard.
PSEUDO : spf.
AGE : vingt-cinq automnes, la trentaine approche à grands pas.
SANG : mêlé, soit disant impur, bien qu'il soit tout de même un sorcier.
SITUATION : il tente de se prouver le contraire, mais il semble être indéniablement amoureux de ce gamin faiblard.
IDÉOLOGIE : neutre, intéressé par la magie de grindelwald.
MÉTIER : directeur adjoint du département de la justice magique au ministère de la magie roumain.
ROLE PLAY : (reg now) (reg before) (gabriel) 0/3.


MessageSujet: Re: Car il faut bien bosser • Aleksei Mar 6 Fév 2018 - 13:19

Il y a des personnes que l'on rencontre et que l'on oublie au fil des années. Et puis, il y a ceux que l'on continue de côtoyer. Il y a ceux qui sont décédés, et d'autres que l'on rencontre par hasard, au détour d'une allée, d'une petite ruelle, ou d'un magasin bondé. Pourtant, Aleksei Krum ne pensait pas tomber sur un tel énergumène, à Londres, encore moins en ce jour, alors que tout va au plus mal. Il ne sait pas où est Regulus. Est-il vivant ? En train d'être torturé ? A-t-il trouvé quelqu'un d'autre ? Une personne qui ne tente pas de le manipuler ? Ou qui justement, est parvenu à le faire devenir une parfaite petite marionnette en peu de temps ? La peur de perdre ce gamin est une horreur. C'est bien là une chose désagréable et il espère mettre la main sur cet idiot avec ces imbéciles de Mangemorts, ou ces idiots de membres de l'Ordre du Phénix. Pour autant, rencontré Gabriel Zardstran dans un tel endroit l'interpelle et il accepte de faire une petite pause, pour se changer quelque peu les idées. Ils ne se sont pas vus depuis des années. « Une jolie ville … C'est un bien grand mot. » Il hausse simplement des épaules. Il n'aime pas être ici. A chaque fois qu'il vient, quelque chose change en lui. Il a rencontré Regulus en Grande-Bretagne et cet imbécile l'a adoucit. Et s'il est de retour aujourd'hui, c'est pour retrouvé ce garçon dont il est … tombé amoureux ? Quelle horreur. Jamais de la vie.

Le grand brun colossal de l'autre côté du bar, haussant un sourcil quand ce dernier glisse un verre en face de lui. Cadeau de la maison, hein ? Tant mieux. Il n'a pas vraiment envie de payer quoi que ce soit aujourd'hui. Les doigts de sa main gauche se referme autour du breuvage alcoolisé, tandis qu'il remercie rapidement son ancien camarade d'un signe de tête. Haussant soudainement un sourcil face à la question de Gabriel, Aleksei penche la tête sur le côté, le visage fermé. Ne laisser passer aucune émotion. L'inquiétude ne doit pas se lire dans son regard. « Pourtant, t'es plutôt beau garçon, c'est idiot. » Il hausse des épaules, buvant quelques gorgées rapides du liquide offert par l'homme en face de lui, s'empressant de soupirer d'aise. Cela fait un bien fou ! Il se redresse ensuite, s'installant finalement sur un tabouret avec aisance et agilité. « Inutile de te dire que je ne suis pas là en touriste. Dispute ménagère, dirons-nous. J'dois retrouvé quelqu'un qui est parti sans un au revoir. C'pas le genre de trucs que je laisse passer, tu vois ? » Il sourit en coin. Hors de question qu'il lâche le prénom de ce petit être qu'il protège depuis deux ans maintenant. Il veillera sur cet imbécile, qu'il le veuille ou non. « Depuis quand tu bosses ici ? J't'aurais vu dans un métier plus intéressant qu'être barman. Tu m'diras, ça doit être plus amusant que d'bosser au Ministère. » Il indique, en repensant à son directeur, quelque peu désagréable. Il faut avouer que ce vieux barbu désire qu'il devienne meilleur, s'il souhaite reprendre la flamme, mais Aleksei n'est pas prêt à faire autant d'heures supplémentaires et d'efforts qu'on lui demande. Oh non. Quand il y a le petit brun qui l'attend chez lui, il ne pense qu'à rentrer pour le dévorer du regard et l'entendre parler.

_________________
one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gabriel Zardstran

APARECIUM : 31/12/2017
HIBOUX : 67
CREDITS : @Eden Memories
AVATAR : Tyler Hoechlin
DOUBLE COMPTE : /
PSEUDO : Crazyness
AGE : 30 longues années
SANG : Mêlé
ANCIENNE MAISON : Durmstrang fût mon école et ma maison fût la Dyr
SITUATION : Célibataire et c'est très bien ainsi
IDÉOLOGIE : Etranger venant d'arriver à Londres, quelques idées du Lord me vont mais je ne prends aucun parti
MÉTIER : Serveur de bières au beurre
ROLE PLAY : 4/5


MessageSujet: Re: Car il faut bien bosser • Aleksei Jeu 8 Fév 2018 - 16:52

Bizarrement, Gabriel avait cette impression étrange qu'Aleksei ne le croyait pas trop. Il faut avouer que dans sa bouche les mots disant que Londres est une belle ville sonnaient faux mais sur le coup il n'avait pas su quoi dire. Et puis il n'avait pas envie de dire les réelles raisons de sa venue dans la capitale Anglaise. Ce serait bien trop complexe et puis les questions fuseraient et il n'était pas encore prêt à admettre ce qu'il était, du moins auprès de ceux qu'ils l'avaient toujours vu comme un sorcier comme Aleksei. Après avoir balancé à son patron qu'il prenait une pause, il venait s'installer à ses côtés avec un verre devant lui aussi mais auquel il ne touchait pas de suite voulant garder toutes ses idées claires. A la phrase d'Aleskei, il fronçait les sourcils.

- Hm merci je suppose mais je n'ai pas la tête à ça tu sais.

Ho non ! La seule chose qui hantait les pensées de Gabriel était le faite de retrouver ceux qui avaient fait de sa vie un cauchemar ambulant depuis maintenant des années. Il aurait pu passer à autre chose et accepter sa destinée mais ce n'était pas dans son caractère et puis il avait promis sur les dépouilles de sa famille de les venger et il ne trouverait le repos qu'à ce moment la et encore ... Il écoutait alors les raisons pour lesquelles son ancien camarade d'école était la et écarquillait les yeux à ses dires. Aleksei aurait donc une personne à retrouver et pas des moindres s'il avait fait le déplacement jusqu'ici !

- Et bien vu ce que tu dis, si j'étais cette personne, je ne sais pas si j'aimerais que tu me retrouves.

Disait-il en riant légèrement. Il ne cherchait pas à en savoir plus. Il savait ce que c'était de vouloir garder son jardin privé et respectait celui du jeune homme comme il avait l'air de respecter le sien.

- Hm ce n'est pas ce que je voulais non plus mais disons qu'en attendant de faire ce que je veux faire, ce boulot me permet d'avoir pas mal de temps libre et bizarrement le patron ne me refuse jamais rien ! Peut-être que je lui fais peur ! Quelle idée hein ?!


Il disait cela mais il savait qu'il pouvait faire peur rien qu'en un regard et s'en était souvent amusé en cours et même après. Il n'était pas méchant en soi mais il préférait que l'on le voit de la sorte que comme il est réellement.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Car il faut bien bosser • Aleksei

Revenir en haut Aller en bas

Car il faut bien bosser • Aleksei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il faut bien savoir choisir ses amis ... [Nico/Elo]
» Faut bien se nourrir. [1 er post Rouxy (: ]
» Il faut bien plus qu'un petit rayon de Soleil pour réveiller le grand Lion paresseux.
» What have you done, Alice ? - La mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war of wands :: discovering london :: diagon alley-