AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (bott, m.) l'appel du pouvoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
ADMIN ❖ hear me roar
APARECIUM : 29/08/2006
HIBOUX : 1153
SANG : Mêlé, avec un héritage purement sorcier sur plusieurs générations.
IDÉOLOGIE : Servant du Seigneur des Ténèbres, mais ce n'est pas les idées qui l'y nt poussé, mais sa soif de pouvoir et de connaissance.


MessageSujet: (bott, m.) l'appel du pouvoir.   Dim 18 Juin 2017 - 18:04


- Miles Bott -
curiosité avide, curiosité malsainex


› Identity Card
NOM › Bott, il est le fils de l'un des propriétaire-associé de la célèbre boutique de Fleury&Bott se trouvant sur le Chemin de Traverse. C'est un nom qui assure un certain standing puisque la famille est assez aisée. PRÉNOM › Miles, Arthur, William. Si le premier fige sa propre identité, les deux suivants sont les prénoms de ses grands-pètes, une façon de restituer l'héritage familial. AGE › Vingt-deux ans, il est toujours avide de connaissance et possède la curiosité sans limite propre aux enfants. Le problème c'est qu'elle concerne maintenant des préoccupations adultes et est donc malsaine. OCCUPATION › Propriétaire d'une boutique d'apothicaire sur le Chemin de Traverse depuis l'année passée, où il vend ingrédients et ustensiles en tout genre. Il y vend également quelques potions de son cru, ayant toujours eu un certain talent dans cette matière. Il y était vendeur autrefois, et a récupérer l'établissement à la mise en retraite de son patron. Posséder cette boutique à quelques centaines de mètres de celle de son père, c'est une manière de le défier. SANG › De sang-mêlé, Miles ne s'intéresse guère à son arbre généalogique même si par curiosité, il sait déjà que le gêne moldu remonte à 4 générations en arrière. ANCIENNE MAISON › Ancien Gryffondor vaillant et fort, c'est aujourd'hui un gage de confiance et de qualité auprès des gens. On ne se méfie par de lui, il semble respirer la bonté et la gentillesse. Cela lui est bien utile pour camoufler ses activités de Mangemort, et de tueur occasionnel. CAMP › Il a rejoint les Mangemorts depuis plus d'un an. Ce ne sont pas les idées qui le séduisent, mais la magie noire dont le groupe est imprégnée, et la sensation de pouvoir qu'il ressent en étant l'un des leurs. Il se sent fort, invisible, et parfois même divin lorsqu'il se sert de sa baguette pour infliger la torture, et parfois même la mort. STATUT › Célibataire qui n'a jamais été capable de s'intéresser sérieusement à quelqu'un. Les expériences sexuelles, la manipulation amoureuse il connait. Les vrais sentiments lui sont encore inconnus. ORIENTATION SEXUELLE › Hétérosexuel, Miles est de ceux qui dans cette époque sombre et ancienne songe encore que l'homosexualité est un vice contre-nature. Il n'en connait aucun dans son entourage, et cet inconnu perpétue une intolérance. PARTICULARITÉ › Miles n'a aucune réelle particularité si ce n'est une curiosité sans limite. Elle le pousse à toujours tenter des expériences, dangereuses, immorales, impensables. C'est un meutrier qui ne tue pas pour les idées, ni pour un motif quelconque; il tue car il aime la sensation de pouvoir qu'il ressent. Il lui semble que rien n'a d'équivalent. Et dans cette quête de pouvoir, il en oublie parfois son humanité.



› You cannot teach an old dog new tricks
(1) Miles n'a pas rejoint les Mangemorts par affection pour les idéaux. Il aime simplement l'idée d'appartenir à un groupe, ce qui le fait se sentir puissant. Et cela lui donne une bonne raison pour torturer et tuer, presque en toute impunité. Miles aime se sentir invulnérable et porteur de fardeau; il se sent presque comme un dieu. ≈ (2) On pourrait sans doute le qualifier de cruel et relever son manque d'humanité de bien des façons. Miles n'aime pas simplement torturer ou assassiner les gens. La manipulation est aussi l'une de ses passions. Il en a déjà usé auprès des femmes notamment, se plaisant à devenir à leurs yeux l'être parfait (s'adaptant selon la cible qu'il a sous les yeux), les faire succomber pour ensuite bien se servir d'elles et leur briser le cœur. Mais tout ça il ne le fait pas forcément pour faire du mal aux autres : ce qu'il aime, c'est ce que lui ressent. Sa curiosité dévorante l'a mené à des expériences sans égales. Il est presque inconscient du mal qu'il peut faire autour de lui, et la chute risque d'être difficile. ≈ (3) Si Miles a déjà tué, la plupart de ses victimes concernent des activités liées aux Mangemorts. La seule victime qu'il a tué par envie, par plaisir, seul de son côté et sans aucune raison, est un employé du Ministère à la sortie du travail. Il ignore son identité. ≈ (4) D'apparence Miles apparait comme un jeune homme charmant, amusant et sociable. Personne ne pourrait se douter de son allégeance sombre, et de ses pulsions dangereuses. Il a toujours eu un côté charismatique et qui inspire la confiance : ça lui est utile aussi bien auprès du commun des sorciers, qu'après de ses camarades Mangemorts qui ne se doutent pas un instant que Miles ne partage pas tout à fait leurs idées. ≈ (5) Au sein des Mangemorts, il lui a été assigné depuis peu la mission de surveiller Andrea Northrop pour s'assurer de sa bonne foi. Miles aurait pu exécuter ce travail de loin, mais il a préféré se rapprocher d'elle, et même aller en mission avec elle. Le moyen le plus efficace de savoir si la jeune femme est digne de confiance, c'est d'abord de celui faire croire que lui l'est.

› thinking the world
Que pensez-vous de la valeur du sang ? La valeur du sang n'a aucune importance aux yeux de Miles. Ce n'est pas l'arbre généalogique qui détermine la valeur d'un sorcier mais ses capacités et ses compétences. Lui-même sang-mêlé se sent parfois supérieur à certains sang-pur qu'il côtoie au sein des Mangemorts. Il trouve même que l'idée d'un conflit autour de cette idée est ridicule (quand bien même il appartient à l'un des camps) et aura tendance à trouver les extrémistes à ce sujet idiots. La valeur de sang ne devrait pas exister; ce qui compte c'est la valeur du sorcier.

Que pensez-vous des Mangemorts et de l'Ordre du Phénix ? Miles est un membre des Mangemorts et pourtant il n'est pas un fervent défenseur de leurs idées. Au contraire, les idéaux sur le sang ont tendance à le laisser de marbre, ou parfois même méprisant. En public il se montre pourtant loyal à son groupe; en privé, quelques remarques font parfois penser qu'il n'adhère pas à un groupe auquel il appartient. Et pour cause, appartenir aux Mangemorts présente juste un intérêt personnel et égoïste, celui de se sentir plus puissant et plus fort, de pouvoir laisser libre court à ses envies de se sentir comme un dieu. L'Ordre ? Si ils ont le mérite de se battre, leur existence semble ridicule : ils ne sont pas assez puissants et devraient plutôt se ranger du côté du Ministère.


Seriez-vous prêts à mourir pour vos idées ? Miles se sent plein de pouvoir, presque invincible et invulnérable. Mourir pour ses idées ? Ca ne lui viendrait pas à l'esprit que cela puisse arriver ! Mais sans doute penserait-il qu'aucune idée ne vaut la peine de mourir. Mourir est incertain; ce serait prendre un trop gros risque. Miles n'est pas un guerrier prêt à tout pour défendre son camp, ses membres et les idéaux défendus, loin de là. C'est au contraire son manque d'idée qui pourrait, au sein des Mangemorts, lui nuire si cela venait à être découvert. Car Miles n'est pas tout à fait comme eux, pas tout à fait l'un d'entre eux.

Le climat de la guerre à venir vous fait-il peur ? Le climat de la guerre n'effraie pas Miles. Il se sent dans le camp des vainqueurs et compte bien sur la guerre pour pouvoir laisser libre court à toutes ses envies. Il n'a pas peur car il se sent comme le danger qui court; et pas en danger lui-même. C'est lui qu'il faut fuir, de lui qu'il faut se méfier; c'est lui qui répand la douleur et la mort. Jamais il n'imagine que sa vie puisse être en danger aussi. Pourtant c'est cette idée d'invulnérabilité qui représente sûrement le plus grand danger pour Miles. Il pourrait se placer dans des situations embarrassantes sans avoir idée que cela pourrait lui nuire.



› behind the wizard
PSEUDO : Narcisse. ÂGE : 24 ans. FRÉQUENCE DE CONNEXION : 5/7, un peu moins pour les RP. AVATAR : Grant Gustin.

_________________

full moon. I see the bad moon rising. I see trouble on the way. I see earthquakes and lightnin'. I see bad times today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t52-hear-me-roar-dorea

avatar
ADMIN ❖ hear me roar
APARECIUM : 29/08/2006
HIBOUX : 1153
SANG : Mêlé, avec un héritage purement sorcier sur plusieurs générations.
IDÉOLOGIE : Servant du Seigneur des Ténèbres, mais ce n'est pas les idées qui l'y nt poussé, mais sa soif de pouvoir et de connaissance.


MessageSujet: Re: (bott, m.) l'appel du pouvoir.   Dim 18 Juin 2017 - 18:05


   - path of life -
   
citation au choix


   › Chapter 1
Miles regardait son père avec les yeux curieux, l'esprit éveillé.  Il était toujours en demande de ces moments où Mr Bott allait lui faire le plaisir de révéler un nouveau fait intéressant sur Poudlard. Cet endroit faisait rêver Miles du haut de ses huit ans. L'école de sorcellerie avait un attrait certain pour tous les enfants en attente de recevoir leurs lettres mais pour Miles c'était plus que ça : Poudlard allait être synonyme de liberté. Mr et Mrs Bottse montraient exagérément protecteurs avec leurs enfants et Miles ne comptait plus le nombre d'interdictions qui lui étaient imposées : ne pas aller fréquenter les enfants du voisinage, demander l'autorisation avant de lire un livre, ne pas aller jouer dehors sans surveillance... Il étouffait dans cette vie où il n'avait pas le loisir d'être un enfant comme un autre, de faire des bêtises comme un autre, de vivre comme un autre. - Et ma lettre papa, je la recevrais quand ? Mr Bott posa sur lui un regard grave, presque agacé. La curiosité maladive de son fils l'ennuyait profondément; plus Miles se montrait curieux, moins il avait envie de lui répondre. - Quelques jours avant la rentrée. Répondit Mrs Bott à la place de son mari. Miles était déjà impatient. Une petite main lui tira soudainement le bras. - Miles, tu viens jouer ? C'était son petit frère Rowan qui braillait dans un langage bien enfantin, lui tirant la manche pour qu'ils aillent jouer ensemble. Ils avait quatre ans d'écart mais étaient meilleurs amis. En réalité Rowan était le seul ami de Miles et inversement, l'interdiction de leurs parents les empêchant de tisser de véritables relations avec les enfants de leurs âges. Un instant en le regardant, Miles songea à quel point Rowan risquait de lui manquer à Poudlard. Une pensée fugace et éphémère, qui se ne reproduirait jamais.

  › Chapter 2
La bibliothèque était sans surprise son endroit préféré du château. Miles avait toujours aimé les livres, le seul objet qui ne soit pas soumis à grandes interdictions. Et contrairement à la demeure familiale, il n'avait ici aucune obligation de demander l'autorisation avant de feuilleter l'un des ouvrages. Tous les connaissances contenues dans les pages lui semblaient être une véritable révélation. Il avait l'impression d'en savoir tous les jours un peu plus, et de s’élever au-dessus de cette masse d'élèves qui passait à côté de ce gouffre de savoir. Miles n'était pas le meilleur élève de sa promotion, mais il était sans conteste le plus curieux, et aussi sûrement le plus renseigné à propos de divers sujets. Sa moyenne qui ne volait pas haut n'était dû qu'à un désintéressement de sa part pour le système scolaire et de notation qu'on infligeait aux élèves. Il avait l'impression que le savoir, l'intelligence et la détermination des compétences d'un sorcier était ailleurs. Il n'y avait guère qu'en potions que Miles se démarquait; une qualité qui lui avait permis d'être intégré au fameux "Club de Slug". Miles se sentait fier d'appartenir à un groupe. Pour un gamin si longtemps solitaire par la force des choses, se retrouver au milieu d'un groupe lui donnait la sensation que rien ne pourrait lui arriver. Ils étaient tous dans le même bateau et devaient protéger les arrières des autres. Cette sensation il ne la connaissait pas au sein de sa maison. - Gryffondor ! Avait soufflé le Choixêau sans trop hésiter quelques années auparavant. C'était un bon choix, une maison dont les qualités ressemblaient à Miles. Et pourtant il s'était sentit déçu : déçu de voir qu'il y avait trop d'élèves pour s'y sentir comme dans une famille; déçu de voir qu'être un Lion ne faisait pas de ses autres camarades de Gryffondor automatiquement des amis. Alors il avait été heureux d'appartenir à autre chose. L'effet de groupe le transcendait.

  › Chapter 3
Miles chiffonna la lettre de ses parents dans sa poche d'un air distrait, concentré et stressé par autre chose. Les liens qu'ils entretenaient était devenus très distants, froids depuis sa sortie de Poudlard. Il donnait des nouvelles environ une fois tous les six mois, plus pour la forme qu'autre chose. Et si il consentait à faire le déplacement pour le repas de Noël, c'était uniquement pour ne pas se retrouver seul. Miles avait fuit cette famille dès qu'il avait pu. Il avait été trop longtemps étouffé pour s'y sentir à son aise et avait développé une rancoeur monstrueuse contre eux. Rowan, qui avait été si longtemps son allié, était devenu transparent : Miles n'y prêtait plus aucune attention. A Poudlard, pour les deux années où ils s'étaient côtoyés, Miles l'avait ignoré la plupart du temps. Et à sa sortie de Poudlard, il avait cessé tout contact : il n'avait jamais répondu aux lettres de son frère, et envoyait simplement un courrier de quelques lignes pour son anniversaire.

Un craquement chassa brutalement les pensées familiales et Miles se concentra sur son objectif. Enfin un employé du Ministère apparaissait. C'était un homme assez âgé, qui devait avoir une cinquantaine d'années. Il avait un air aimable et des traits agréables. C'était quelqu'un de bien, se dit Miles tendit que ses doigts se resserraient sur sa baguette. C'était quelqu'un de bien, mais il allait mourir. Miles suivit sa cible des yeux, et se lança à sa suite quand l'homme disparu au coin de la rue. Déjà la sensation de puissance se faisait ressentir dans son ventre, dans sa gorge, dans tous son être. Miles allait tuer, de nouveau. La différence, c'est qu'aujourd'hui, l'homme mourrait sans raison. Un sorcier, un inconnu exécuté simplement pour assouvir ses envies.
   

_________________

full moon. I see the bad moon rising. I see trouble on the way. I see earthquakes and lightnin'. I see bad times today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t52-hear-me-roar-dorea
 

(bott, m.) l'appel du pouvoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Appel à l'insurrection.
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les femmes noires au pouvoir ...
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war of wands :: what we want :: introduce yourself :: Sorciers validés-