AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (weasley family), merry christmas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
turn the pain into power
APARECIUM : 18/06/2017
HIBOUX : 435
SANG : de sang-pur, d'la pire espèce selon certains.
IDÉOLOGIE : ordre du phénix, comme tous les membres de sa famille ou comparses avant elle ; pourtant, depuis la supposée trahison d'Andromeda, son besoin de faire cavalier seul afin de la ramener au bercail se fait cruellement sentir.


MessageSujet: (weasley family), merry christmas.   Ven 30 Juin 2017 - 15:20



merry, merry, merry christmas
Hark how the bells, Sweet silver bells, All seem to say, Throw cares away Christmas is here, Bringing good cheer, To young and old, Meek and the bold. Ding dong ding dong That is their song With joyful ring All caroling. One seems to hear Words of good cheer From everywhere Filling the air. Oh how they pound, Raising the sound, O'er hill and dale, Telling their tale. Gaily they ring While people sing Songs of good cheer, Christmas is here. Merry, Merry, Merry, Merry Christmas. ~ carol of the bells, john williams.


Le tronc du sapin lévite à quelques centimètres du sol, contrôlé par la baguette que Daisy agite doucement dans les airs, semant dans son sillage bon nombre d'épines verdoyantes. Le col de son manteau couvre ses lèvres, titille presque le bout de son nez, tandis qu'impatiemment elle fait avancer le sapin au travers du large jardin de la demeure familiale. La veille de Noël est supposée être un événement festif, où tous se rassemblent joyeusement autour d'un bon repas et profitent d'un moment où tout n'est que quiétude et félicité. Généralement, tout le monde met la main à la pâte – et Daisy s'occupe habituellement du pudding. Une tâche qui a été confiée à quelqu'un d'autre cette année-là ; Daisy étant l'aînée, elle s'occuperait de la découpe et du déplacement du sapin jusqu'à bon port. Même dotée de sa baguette, et accordant donc un effort minime à sa mission, la sorcière se sent maussade, pas particulièrement prête pour les fêtes. Le monde est après tout aux portes d'un insidieux cauchemar, et rien – absolument rien – n'est susceptible de la rendre un peu plus guillerette. Alastor a perdu sa jambe, Andromeda a visiblement retourné sa veste, et l'aînée des Weasley passe clairement plus de temps avec Nymphadora qu'avec Ted (à croire qu'elle aurait dû rendre son tablier au salon de thé et devenir garde d'enfants à temps plein) ; alors, Daisy rouspète. Tempête. Dénigre. S'attire les foudres de ses parents qui lui demandent de se montrer un peu plus aimable – allons, tu as bientôt trente ans, arrête de te comporter comme une sale gosse – spécialement en cette soirée de fêtes. Elle pourrait reprendre son triste manège le lendemain, il faut d'abord qu'elle se tienne correctement ce soir en affichant des sourires de circonstance. Plissant les sourcils face à l'encadrement de la porte qui semble bien trop petit pour le monstre de verdure qu'elle ramène, Daisy gonfle les joues et, excédée par cet obstacle, soupire bruyamment. A l'aide de sa baguette, elle renverse le sapin sur le flanc et le fait pénétrer dans la maison. Quelques branches se brisent, venant parsemer le sol, auparavant immaculé, d'épines. « Que ceux qui veulent décorer le sapin se ramènent illico presto dans le salon, on a pas que ça à foutre » s'égosille Daisy en installant le sapin dans son socle, non loin de la cheminée. Aussitôt, sa mère vrille son regard émeraude dans le sien, impétueuse tempête se préparant à l'horizon – mais Daisy n'est pas d'humeur à encaisser d'autres remarques qui font mal à l'ego « S'il vous plaît ? » rajoute-t-elle, presque poliment en se redressant, utilisant de nouveau sa baguette pour faire bouger les cartons de décorations de la table de la cuisine jusqu'à ses pieds. Elle sent encore le regard de sa mère dans son dos, alors que cette dernière s'est supposée s'occuper de la dinde ; encore une fois face au silence qui lui répond, Daisy se sent obligée de réitérer sa demande mais pince ses lèvres, et continue à déballer les cartons.

_________________

"and the freedom of falling" ; there is a swelling storm and I’m caught up in the middle of it all, and it takes control of the person that I thought I was, the girl I used to know. but there is a light in the dark and I feel its warmth in my hands, in my heart but why can’t I hold on ? 'cause it comes and goes in waves, it always does. we watch as our young hearts fade into the flood, and the freedom of falling and the feeling I thought was set in stone, it slips through my fingers and I'm trying hard to let go but it comes and goes in waves. @dean lewis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t692-weasley-unbroken

avatar
APARECIUM : 24/06/2017
HIBOUX : 19
SANG : sang-pur
IDÉOLOGIE : Ordre du Phénix pour venger son ami et détruire plus facilement tous les partisans du seigneur des ténèbres


MessageSujet: Re: (weasley family), merry christmas.   Dim 2 Juil 2017 - 0:17

Cela faisait quelques heures qu'elle avait quitté son appartement Londonien pour rejoindre la maison familiale d'un rapide transplanage bien contrôlé. C'était cette période de l'année où il était convenable de rejoindre la famille pour un moment de bonheur, autour d'un énorme repas et ouvrant des cadeaux le lendemain au réveil. Seulement, depuis qu'elle avait posé un pied sur le sol des Weasley, elle n'avait pas arrêté de soupirer. Elle avait l'impression de perdre son temps. Du temps qui lui serait bien utile pour partir à la chasse aux mangemorts, que ce soit pour l'ordre, pour son travail d'auror ou encore pour ces petites escapades qu'elle se réservait avec James. Elle jeta un coup d’œil à travers la fenêtre, sa grande sœur revenant avec le sapin qui devrait bientôt se trouver dans leur salon alors qu'elle avait la charge de poser des décorations un peu partout dans la maison. Elle avait trouvé un charme qui pouvait faire bouger un train dans toutes les pièces, portant parfois quelques gâteaux pour les intéressés. Elle n'avait aucune imagination cette année et avait opté pour cette petite locomotive sans vraiment réfléchir au fait qu'elle pouvait se prendre dans les pieds des habitants de cette maison.
Elle releva la tête quand l'exclamation de l'aînée lui parvint aux oreilles, levant les yeux au ciel face au ton qu'elle avait employé. Elle ne changera jamais se dit-elle alors qu'elle se levait déjà pour l'aider à la tâche. Elle n'avait rien d'autre à faire après tout. « Je vais t'aider » Répondit-elle sur un ton las et détaché alors qu'elle arrivait déjà à hauteur du conifère. Elle attendit après les cartons avant d'en sortir les objets qu'ils renfermaient. « Quelles sont les couleurs cette année ? » Demanda-t-elle toujours sur le même ton fatigué. Bien que les couleurs restaient tous les ans identiques, chaque année elle demandait toujours la même chose, comme pour se forcer à s'intéresser à ce qu'il se passait entre ces murs en cette période de l'année. Elle n'avait plus le goût à rien. Son regard se perdit alors une nouvelle fois au travers de la fenêtre, sur le sol gelé à l'extérieur. Le froid ne lui donnait aucunement envie de sortir de la maison, préférant largement le feu de cheminée qui lui était très agréable.
Un dernier soupir et elle s'empara de la première guirlande, la posant sur les branches du sapin à la façon d'une moldue. Sûrement qu'elle en avait pris trop l'habitude à force de vivre parmi eux. Ou que, tout simplement, le faire de cette manière l'amusait. Mais elle ne partagea pas un seul regard avec ses sœurs, se plongeant dans sa tâche tout en bloquant le monde autour d'elle. Elle s'en sentirait coupable peut-être plus tard. Pourtant, la voix de leur mère s'occupant du repas lui rappelait toujours qu'elle était revenue pour passer un moment en famille. Un moment de joie, où elle pouvait oublier tous les soucis du monde qu'elle se forçait à porter sur ses épaules. Comme si elle se prenait pour une sorte de héroïne suicidaire qui voulait à tout prix ramener la paix dans le monde alors qu'il s'agissait simplement de venger son défunt ami. Elle soupira une nouvelle fois, jetant un regard en direction la plus jeune des sœurs. « Jackie, pourquoi tu ne ferais pas le sapin avec nous ? » De cette manière elles pourraient passer plus facilement pour une famille unie et vivant dans la bonne humeur perpétuelle.

_________________


▲ lost forever ▲
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t770-hettie-9650-vengeance-douce-rousse

avatar
APARECIUM : 20/06/2017
HIBOUX : 50
SANG : sang-pur, même si c'est une revendication que sa famille a abandonné depuis longtemps.
IDÉOLOGIE : aucune, jackie est trop centrée sur elle-même.


MessageSujet: Re: (weasley family), merry christmas.   Dim 2 Juil 2017 - 23:00

Jackie s'était réveillée surexcitée ce matin-là. La veille de Noël avait toujours une ambiance particulière, à la fois familiale et chaleureuse. Bien qu'il n'était pas rare de l'entendre se plaindre à ce sujet, Jackie adorait sa famille. Ses parents et ses sœurs étaient ce qui comptait le plus pour elle. Elle était ravie de passer une journée entière avec eux, à préparer la journée du lendemain qui s'annonçait mémorable. Évidemment la perspective de recevoir des cadeaux contribuait grandement à son humeur. En tant que petite dernière, Jackie était souvent plus gâtée que les autres. En descendant dans la cuisine elle trouva sa mère en pleine préparation du dîner; son père était également réquisitionné pour l'occasion. Il préparait avec soin des petits-fours comme à la mode française. Jackie y jeta un regard critique : il s'appliquait mais son père n'avait pas le sens de l'esthétique et le travail qu'il essayait de faire ressemblait davantage à une fiente de pigeon qui avait atterri par hasard sur un morceau de pain qu'à un toast parfaitement réalisé.

Si Jackie adorait Noël et ses traditions, elle n'était en revanche pas une grande amatrice des préparations. Elle préférait voir la décoration réalisée parfaitement plutôt que d'y participer. Elle s'était donc arrangée pour aller boire un verre avec une ancienne camarade de Poudlard cette après-midi là pour laisser ses parents avancer le plus gros du boulot. A son retour, Daisy et Hettie étaient déjà arrivées, s'affairant également pour que la journée soit la plus belle possible. Comprenant très bien qu'elle ne pourrait pas s’éclipser discrètement dans sa chambre sans s'attirer les foudres des autres, Jackie savait que la meilleure tactique était de rester dans le salon en faisant mine de s'occuper. Elle s'installa donc avec un paquet de suspensions sur les genoux, leur lançant des sortitèges d'animation et de lumière pour leur donner plus de vie. Elle entendit vaguement Daisy et Hettie s'affairer autour du sapin mais n'y prêta guère plus d'attention. Elle n'aimait pas le sapin : les épines la dérangeait, et l'odeur ne lui était pas agréable. Malheureusement son plan pour rester en paix ne fonctionna pas tout à fait comme prévu. « Jackie, pourquoi tu ne ferais pas le sapin avec nous ? » lui lança Hettie. Jackie la regarda. Sa sœur ne semblait même pas contente d'être ici... De semaine en semaine, Hettie Weasley devenait un véritable mystère à ses yeux. Pourquoi se donnait-elle la peine de passer du temps dans une famille qu'elle semblait avoir oublié ? Jackie se sentait ignorée par sa sœur, et le rejet était la pire chose qui puisse arriver dans leur relation. Croiser le regard de Hettie la mit immédiatement de mauvaise humeur, mais apercevoir l'air concentré de Daisy l'apaisa un peu. « Si tu veux. » grommela t-elle sans trop de conviction. Elle poussa les suspensions sur le canapé et se leva, attrapant une guirlande au passage. Comme Hettie, Jackie préférait les accrocher à la moldue. Ce n'était pas tellement que la technique lui plaisait davantage, mais ses sortilèges de lévitation avaient toujours manqué de précision... « Comment va Alastor ? » demanda soudain Jackie à Daisy. Alastor était son meilleur ami et avait été victime d'un accident quelques jours plus tôt. Jackie aimait bien Alastor; et depuis sa sortie de Poudlard elle aimait bien l'idée de plaire à Alastor. Alors elle tentait de flirter du mieux qu'elle pouvait, du haut de ses dix-huit ans et de son manque d'expérience.

_________________

We are the reckless, We are the wild youth Chasing visions of our futures One day we'll reveal the truth That one will die before he gets there.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
turn the pain into power
APARECIUM : 18/06/2017
HIBOUX : 435
SANG : de sang-pur, d'la pire espèce selon certains.
IDÉOLOGIE : ordre du phénix, comme tous les membres de sa famille ou comparses avant elle ; pourtant, depuis la supposée trahison d'Andromeda, son besoin de faire cavalier seul afin de la ramener au bercail se fait cruellement sentir.


MessageSujet: Re: (weasley family), merry christmas.   Dim 2 Juil 2017 - 23:47



merry, merry, merry christmas
Hark how the bells, Sweet silver bells, All seem to say, Throw cares away Christmas is here, Bringing good cheer, To young and old, Meek and the bold. Ding dong ding dong That is their song With joyful ring All caroling. One seems to hear Words of good cheer From everywhere Filling the air. Oh how they pound, Raising the sound, O'er hill and dale, Telling their tale. Gaily they ring While people sing Songs of good cheer, Christmas is here. Merry, Merry, Merry, Merry Christmas. ~ carol of the bells, john williams.


Le nez plongé dans les cartons, Daisy ne se redresse qu'à peine en sentant Hettie s'approcher. Sa relation avec sa sœur s'était légèrement – dégradée depuis quelques mois ? Mais avait-elle déjà été bonne ? Les conflits sont présents, à l'instar de ces incompréhensions qui jalonnent le chemin de leur bonne pensée. Malgré tout, malgré la moue désagréablement ennuyée de sa sœur cadette, Daisy est profondément heureuse de l'avoir à ses côtés ; elle refuse d'imaginer la possibilité de la laisser s'échapper. Hettie a toujours été très différente d'elle, ce qui rend possible et palpable la création d'un nombre incalculable de frictions. Mais elle aime Hettie, comme elle aime toutes ses sœurs, avec ferveur et une adoration grandement idéalisée. Daisy n'est peut-être pas la personne la plus ouverte, ou la plus aimable, mais elle se sait capable de gravir monts et vallées si l'une de ses sœurs le lui demande ; peut-être est-ce cela le cadeau, et le fardeau, d'être l'aînée, capitaine autoproclamée de ce large navire de rouquins. Légèrement en retrait, la jeune femme esquisse finalement un petit sourire à l'approche de Jackie, et continue à secouer lentement sa baguette afin de faire épouser décorations et sapin. Elle essaie vraiment de se sentir apaisée, de ne penser égoïstement qu'à la dinde et à la tarte à la citrouille qui cuisent et embaument la maison d'une délicieuse odeur ; elle essaie de ne penser qu'à la chance qu'elle a d'être en si bonne compagnie. Les doutes restent à la porte, ici tout n'est que chaleur et amour. Daisy laisse finalement tomber les décorations, se dirigeant vers la cheminée afin d'y placer quelques bûches, que son père a ramenées tôt ce matin-là. Cette fois-ci, elle agit comme une moldue, empoignant le bois qui lui écorchent les paumes ; mais elle aime cette sensation de travail bien fait, de travail physique. La voix de Jackie lui parvient enfin, sa petite voix fluette lui demandant des nouvelles d'Alastor. Aussitôt, ses sourcils se froncent et elle se tourne vers Hettie, Auror de son état, collègue de son cher Maugrey. Elle pense à ce qui pourrait lui arriver. Elle pense à la jambe perdue de son ami, et de son incapacité à considérer désormais la vie comme elle vient. Ses yeux se dirigent alors vers la plus jeune de ses sœurs. « Bah euh... » Daisy se racle la gorge, et hausse les épaules. « Il ne va pas recommencer à travailler avant un bon bout de temps. Alors s'il va bien, le connaissant, pas vraiment. » Elle aimerait dire qu'elle voudrait lui rendre visite le lendemain, avec un petit cadeau qu'elle a acheté avec ses maigres économies, mais la perspective de se faire railler par ses sœurs ne l'enchante guère. En désespoir de cause, Daisy se tourne de nouveau vers Hettie et demande : « D'ailleurs, j'imagine que l'ambiance doit être pesante parmi les aurors, non ? Pas de petite soirée de Noël prévue pour les membres du Ministère ? » puis se retourne encore vers Jackie, collant ses poings serrés contre ses hanches, sourcil arqué : « Pourquoi cette question... à propos d'Alastor, j'veux dire ? » pourquoi Alastor, pourquoi pas Andromeda – ou Ted, tiens ? Ou la petite Nymphadora ?

_________________

"and the freedom of falling" ; there is a swelling storm and I’m caught up in the middle of it all, and it takes control of the person that I thought I was, the girl I used to know. but there is a light in the dark and I feel its warmth in my hands, in my heart but why can’t I hold on ? 'cause it comes and goes in waves, it always does. we watch as our young hearts fade into the flood, and the freedom of falling and the feeling I thought was set in stone, it slips through my fingers and I'm trying hard to let go but it comes and goes in waves. @dean lewis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t692-weasley-unbroken

avatar
APARECIUM : 24/06/2017
HIBOUX : 19
SANG : sang-pur
IDÉOLOGIE : Ordre du Phénix pour venger son ami et détruire plus facilement tous les partisans du seigneur des ténèbres


MessageSujet: Re: (weasley family), merry christmas.   Lun 3 Juil 2017 - 18:22

Si la sorcière avait remarqué le regard très peu joyeux que la dernière des Weasley venait de lui lancer, elle ne le releva pas. Pourtant, elle était bien consciente de ce fossé qui se creusait un peu plus tous les jours entre elle et ses autres sœurs mais elle n'en faisait rien. Si on lui posait la question, une petite voix répondrait, dans sa tête, qu'il s'agissait simplement d'un système de défense alors qu'elle dirait à haute voix que c'était pour les protéger. Si rares se faisaient les sourires chez elle, ses explications en étaient de même car il était évident qu'elle perdrait son temps à tout éclaircir correctement. D'autant plus qu'elle n'était pas sûre de comprendre elle-même sa situation à force de se jeter dans les batailles, tête baissée, sans plus réfléchir aux conséquences. Elle aurait pourtant pu forcer un sourire d'apparaître sur la commissure de ses lèvres mais c'était déjà une tâche trop difficile pour elle. Qui savait, pendant la soirée elle réussirait à se dérider quelque peu, après tout, les soirs de Noël tout devenait plus magique.
Du coin de l'oeil, elle remarqua l'aînée s'éloigner alors qu'elle continuait d'attacher des boules de plusieurs couleurs sur chaque branche du sapin silencieusement. Son calme intérieur fut cependant brisé lorsque la plus jeune des trois demanda des nouvelles d'un auror qu'elle connaissait plus ou moins bien. Elle savait pertinemment de quoi il s'agissait, le privilège d'être une de ses collègues jouait beaucoup dans sa connaissance des événements le concernant. Néanmoins elle ne dit rien, préférant de loin son mutisme volontaire. Elle n'était plus très proche des aurors comme elle avait pu l'être il fut un temps, au moment de ses premières années hors de Poudlard, lorsqu'elle apprenait encore le métier et les dangers qu'il pouvait engendrer. Froide comme elle avait pu le devenir, tout restait strictement professionnel et elle valorisait de loin les missions en solo que celles de groupe. Elle savait qu'on lui avait déjà reproché que l'esprit d'équipe pouvait être très important face à certaines menaces mais c'était bien trop compliqué pour Hettie qui était à présent effrayée du moindre attachement en dehors de la famille. Elle connaissait donc les grandes lignes car les paroles étaient rapidement débitées au ministère mais ne savait rien quant à la santé de Maugrey en détail. Elle se tourna alors vers l'aînée de la famille, curieuse – pour une fois – d'une réponse. Cette dernière fut pourtant relativement pauvre et Hettie se concentra à nouveau sur des petits bonhommes dorés qu'elle rajouta aux boules déjà mises en place.
Le ministère mentionné et la rouquine se retourna une nouvelle fois vers sa grande sœur. Un sourcil se leva alors qu'elle repassait dans sa tête les possibles événements dont elle avait pu entendre parler lorsqu'elle était au travail. Elle ne trouvait rien. Ce n'était pas la bonne période avec tous les problèmes qu'ils rencontraient, même si un peu de détente leur ferait le plus grand bien pour changer. « Je ne pense pas. Enfin, j'en sais rien. » Car quand bien même il y avait cette fête, elle n'irait probablement pas. « L'atmosphère ne donne pas forcément envie de faire la fête » Finit-elle comme pour se justifier.
Son regard se perdit alors sur la plus jeune, comprenant très bien pourquoi elle demandait après l'ami de l'aînée. Cette fois, elle n'empêcha pas ses yeux de monter au ciel pendant qu'elle pinçait ses lèvres. « Maugrey doit l'intéresser, tu la connais... »

_________________


▲ lost forever ▲
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t770-hettie-9650-vengeance-douce-rousse

avatar
APARECIUM : 20/06/2017
HIBOUX : 50
SANG : sang-pur, même si c'est une revendication que sa famille a abandonné depuis longtemps.
IDÉOLOGIE : aucune, jackie est trop centrée sur elle-même.


MessageSujet: Re: (weasley family), merry christmas.   Mar 18 Juil 2017 - 14:20

L'état de santé d'Alastor n'était pas une réelle inquiétude pour Jackie. Comme pour la quasi-totalité de ses proches, elle l'imaginait invincible. Jamais elle n'aurait pensé que ses blessures pouvaient être graves ou permanentes. Elle avait simplement entendu dire qu'il était à Sainte-Mangouste, ce qui n'était guère étonnant compte tenu de son travail. « Bah euh... Il ne va pas recommencer à travailler avant un bon bout de temps. Alors s'il va bien, le connaissant, pas vraiment. » Jackie fut légèrement surprise mais ne rajouta rien. Qu'Alastor ne retravaille pas avant un moment semblait sous-entendre qu'il était plus blessé qu'elle ne le pensait. Mais Jackie préférait ne pas entendre d'histoires sordides et, comme à son habitude à chaque fois qu'un sujet grave risquait d'être abordé, elle préféra se concentrer sur autre chose.

Elle entendit vaguement ses soeurs parler du Ministère mais ne prêta pas plus d'attention à la conversation. Le sujet semblait trop sérieux pour l'intéresser. Jackie pouvait être très douée dès qu'il s'agissait de faire la sourde oreille... « Pourquoi cette question... à propos d'Alastor, j'veux dire ? » Jackie se sentit rougir légèrement. Daisy n'était pas au courant des pensées nouvelles que nourrissaient Jackie à l'égard de son meilleur ami. Et la plus jeune des Weasley se doutait que sa grande sœur ne verrait pas ça d'un bon œil, sans doute choquée par la différence d'âge. En même temps elle voulait s'affirmer et ne comptait pas se laisser faire par ses sœurs. Il était hors de question que quelqu’un veuille régenter sa vie. Tout le monde semblait toujours vouloir la pousser dans une direction alors qu'elle voulait faire ses choix elle-même. « Maugrey doit l'intéresser, tu la connais... » La remarque de Hettie l'agaça, probablement parce que la présence de son autre sœur l'agaçait tout court. Elle l'ignorait si fort dernièrement; qu'elle se permette de faire une telle remarque comme si elle la connaissait par coeur était irritant. Et encore plus parce que Hettie avait vu juste...

Dans son exaspération, Jackie un peu trop fort sur une guirlande et cassa une branche. Elle soupira et fronça les sourcils. Capricieuse Jackie se réveillait car les choses ne se passaient pas comme elle le souhaitait. « Oui, j'aime bien Alastor et alors ? » Elle releva la tête d'un air fier, croisant successivement les regards de Hettie et Daisy. « Je pense qu'il m'aime bien aussi, je ne suis plus une enfant vous savez. » Elle exagérait bien sûr. Elle n'était pas certaine que Alastor s'intéressait à elle de la même façon qu'elle le faisait. Mais Jackie avait toujours été une reine de l'exagération et elle espérait que ce petit mensonge clouerait le bec de ses sœurs. Et puis, parce qu'elle était agacée, et qu'une enfant capricieuse agacée pouvait devenir vilaine, elle lança à Hettie. « Oui Daisy me connait mais je ne suis pas sûre que ça soit ton cas. » Et comme si elle ne venait pas de lâcher une remarque piquante, elle se remit à accrocher ses guirlandes comme si de rien n'était.

_________________

We are the reckless, We are the wild youth Chasing visions of our futures One day we'll reveal the truth That one will die before he gets there.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (weasley family), merry christmas.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(weasley family), merry christmas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Merry Christmas!!
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» Merry Christmas or not ? Roxanne
» We wish you a merry christmas [PV] [FINI]
» [Silver Beards VS Mr.4 & Miss Merry Christmas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war of wands :: walking around the world :: great britain and the world-