AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 A WINNER (princesse bey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
gorgeous, violent, vulgar
APARECIUM : 01/07/2017
HIBOUX : 75
SANG : Not the brightest, not that filthy either.
IDÉOLOGIE : Her own sake.


MessageSujet: A WINNER (princesse bey)   Sam 1 Juil 2017 - 23:53


- Beylona, Beylon Lolita -
a mouth full of stars
the sun shines bright
right behind her back


› Identity Card
NOM › C'est un nom sans importante, que celui de Beylona. Il ne s'est pas illustré dans les guerres, dans le paraître et la grandeur de la haute bourgeoisie, mais dans les illustres efforts des ancêtres dont elle est la seule héritière. C'est le nom de son étrange père, de celui qui a aimé les monstres des cirques au point de fonder le sien. PRÉNOM › Il est un humour étrange que celui d'un père qui décide que sa fille s'appellera Beylon. Une lettre manque pour ce que soit son nom de famille. Lolita est maudite par ce nom, maudite par les arrières-pensées et l'attitude des caprices de treize ans. AGE › La jeunesse a vingt ans aujourd'hui, la jeunesse est offensive, la jeunesse se laisse guider par les pensées : qu'elles soient d'un bord ou d'un autre, elle les embrasse. OCCUPATION › Du temps du cirque du père, des chapiteaux dressés dans les contrées américaines, elle a été la funambule, la fée qui marche sur le fil avec l'équilibre autant menacé que sécurisé que par le regard des autres. Mais aujourd'hui, elle est de ces jeunes filles qui ne savent rien de leur futur, si ce n'est qu'elles le veulent tout aussi pailleté que les robes des belles qu'elles ne côtoient jamais. Elle tire les cartes pour le plaisir des autres Beylon, elle se fait croire magicienne de l'avenir auprès de ceux qui ne connaissent rien de la magie. Auprès des sorciers, elle s'imagine une toute autre vie. Elle se prétend mondaine italienne dont personne n'a jamais entendu parler. C'est l'ambition, son métier. SANG › Elle le croit impur au possible, la petite fille. Elle se pense née-moldue, la petite sorcière qui pousse au milieu des orties, et la bénédiction d'un père qui aime les monstres et les étrangetés. Il a célébré cette fois où elle est tombée du fil et qu'elle ne s'est pas écrasée. Il a gardé en mémoire sa chute lente, sa descente douce qui a été accueillie par le public par effroi et merveille. Mais la réalité est autre, la mère est un cracmole brisée : le sang est alors mêlé. ANCIENNE MAISON › Comme tout enfant du cirque, elle n'a jamais goûté à l'éducation. Quelle qu'elle soit, magique ou simplement rudimentaire : la petite fille n'a jamais su lire, ne sait toujours pas compter. Ses paroles sont entrechoquées de fautes énormes, d'erreurs syntaxiques. La magie non plus ne lui a jamais été inculquée, jamais elle n'a possédé la moindre baguette. Le plus simple sortilège lui est totalement étranger, et elle ne peut compter que sur les réflexes d'une magie enterrée, indomptée dans les moments d'angoisses et de danger. CAMP › Elle se dédie à elle-même seulement. Jamais pour aucun n'autre qu'elle, elle ne se dévouera jamais. Quand on est seule dans ce monde, il n'y a qu'une unique personne que l'on peut compter. STATUT › Une petite amie laissée à la maison, une petite amie dont elle ne parle à personne. Gentille fille qui l'attend le soir, avec un grand sourire. Elle ne se doute pas que l'amour de sa grise vie de conte veut se débarasser d'elle pour voler plus haut encore.ORIENTATION SEXUELLE › On s'en fout. Ca fait quoi de savoir ? Ca fait quoi qu'on sache ce qu'elle aime ? Personne ne s'en est jamais souciée. PARTICULARITÉ › Elle a un don d'observation et un certain swing en ce qui concerne les insultes.



› You cannot teach an old dog new tricks
Être admirée; Car tel est son rêve. L'admiration des autres est ce qu'elle cherche dans un regard insistant, dans un soupir et dans les mots badins. Les étoiles qu'elle veut faire naître à tout le monde, le goût pour elle, le goût pour ses exploits. Beylon s'épuise pour l'image et le paraître, elle veut taper fort en tout instant. Les anges viennent; Elle jure les voir, la nuit. Même si les anges ça n'existe pas. Même si elle passe pour une folle. Elle jure depuis la tendre enfance voir de longs linges blancs se confondre à ses rideaux, jouer au bord de sa fenêtre dans un son de harpe. Beylon leur pose souvent des questions, une fois la peur dissipée. Mais ils ne lui répondent jamais, et elle croit parfois voir un sourire sur leurs visages effacées. Les jeux irrationnels; Il n'y a rien au monde qui ravisse son cœur comme le fait la possibilité de perdre. Mettre en jeu une somme, toujours démesurée, et compter simplement sur la base d'une intuition, ou sur la folie de l'instant. Elle parie sur la couleur du ciel le jour suivant à la même heure, sur la manière dont l'homme qui vient toujours à ce café ouvrira la porte, s'il aura au non cet air maussade. La chance merveilleuse; La chance qu'est la sienne est impossible, car elle ne la quitte jamais. Que ce soit dans les prédictions d'un alcool fort, d'une tête qui divague ou d'un cœur joueur, jamais elle ne se trompe. Beylon tape dans le mille une fois encore. La poupée de soie; La petite fille dont on parle n'est pas celle qui a trois ans aujourd'hui, mais celle que Beylon est toujours sous la peau dure et le caractère bien trempé. Elle est encore cette piquante adolescente, ce caprice millénaire qui s'exprime par des mots hachés et des œillades sucrées. Elle se dessine encore sous des jupes relevées pour un service rendu, pour un baiser glissé sur les joues des amis pour un simple compliment. La gamine; Beylon vous dira que ce n'est pas la sienne, que c'est une erreur de courrier. Pourtant elle a trois ans aujourd'hui, et ses premiers mots ont été 'maman' et 'absence'. Elle veut qu'elle lui lise une histoire, même si elle comprend pas trop l'accent du sud des États-Unis. Elle appelle sa mère tous les soirs. Elle lui donne des surnoms doux qu'elle ne veut pas entendre, Beylon.
Le portrait pimbêche, irrationnelle, chanceuse, charmeuse, excellente négociatrice, dupe les autres, joueuse invétérée, coquette, hurleuse, cinglée, collectionneuse, adroite, à moitié misérable, dans le paraître, mauvaise cuisinière, mauvaise en tout, grosse chieuse, donne des baffes sans raison, dépensière, vulgaire, alcoolique.

› thinking the world
Que pensez-vous de la valeur du sang ? Je connaissais tout du racisme dans mon Amérique si souvent parcourue, je connaissais les regards désobligeants des ignorants sur ceux qui ne ressemblent pas à la majorité. Je connaissais la discrimination pour qu'on me l'ait racontée de bien des manières : je la lisais sur des visages et dans des expressions de désespoir. Je l'ai découverte à nouveau dans la bouche des sorciers. Je l'ai vu s'exprimer différemment, par le sang qui coule dans nos veines. Une hiérarchie de la lignée qui m'est apparue comme une folie similaire à celle dans laquelle j'ai baigné. Je ne comprends pas pourquoi c'est important à leurs yeux, pourquoi je vaux moins que les autres. Pourtant je veux être comme eux. Je veux, absolument.

Que pensez-vous des Mangemorts et de l'Ordre du Phénix ? J'en sais trop rien, moi. On m'a jamais vraiment dit ce que c'était, ce qu'ils tramaient. Je comprends pas ce qui se passe, je suis pas venue en Angleterre parce que j'aime la politique, ou encore les conflits. Je suis venue ici parce ça parle anglais, et que je parle anglais. Au nom, je suppose qu'un camp a des velléités plus sombres que l'autre : quant à savoir réellement ce qu'elles impliquent, je n'en ai aucune idées. Les seuls sorciers que j'ai eu l'occasion de rencontrer sont américains, et ne m'ont rien dit sur les mangemorts. Ils sont peut être pas encore au courant, j'en sais rien. Pourquoi vous demandez ça à moi ?


Seriez-vous prêts à mourir pour vos idées ? Ah bah non, bien sûr que non. Ma vie est bien plus précieuse que tout le reste. Alors mes idées, quelles qu'elles soient, elles passent bien après ma survie. Peu importe si je déteste les discriminations plus que tout, si j'aimerais que le monde soit un peu plus doux à vivre chaque jour. Je ne vais certainement pas me faire du mal pour changer ça. Puis comment on peut être certain qu'on va changer quelque chose, hein ? Puis qu'est-ce que j'en ai à faire de qui est au pouvoir ? Je vais me réveiller plus heureuse ? Je vais boire moins d'alcool ? Bah non. Un monde meilleur pour ma fille, ceux que j'aime ? Laissez-moi rire. Si nos parents voulaient un monde meilleur pour nous, ils se seraient retenu de coucher ensemble ce soir-là, c'est tout.

Le climat de la guerre à venir vous fait-il peur ? Je me fais confiance pour partir au moment opportun. J'aurais aucun mal à faire ça, de toute façon. C'est pas comme si je l'avais fait si souvent par le passé - quittant le cirque puis le Queens, pour enfin atterrir ici dès que les choses se corsent... Ma vie se résume à ça. Ce n'est jamais difficile d'emballer entre malles et cartons des affaires, de dire adieu à la cuisine dans laquelle on fume si souvent des cigarettes, aux murs dans lesquels on a été si souvent. Moi, j'le fais sans aucun problème. Donc ça ne me fait pas peur. J'aurais toujours le temps de partir.



› behind the wizard
PSEUDO : Beerus ÂGE : J'ai des rides omg omg. FRÉQUENCE DE CONNEXION : Mdr j'ai toujours pas de vie AVATAR : Bella Hadid

_________________

(la funambule est stone sur son fil)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
gorgeous, violent, vulgar
APARECIUM : 01/07/2017
HIBOUX : 75
SANG : Not the brightest, not that filthy either.
IDÉOLOGIE : Her own sake.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Sam 1 Juil 2017 - 23:55


- a stop -
She's flying
They're lying




› La fille sur un fil
Elle se souvient du fil. On se souvient tous du fil. Tendu entre deux hauts cylindres de bois, chacun équipés d'une échelle : il n'y a en dessus du fil que le vide. Autour de l'installation, il y a la foule qui attend. La foule qui ronge son frein, qui badine mais ne quitte jamais des yeux le fil que l'on voit à peine briller sous la lumières des projecteurs. On retient son souffle, toujours. C'est une grosse opération pour les yeux curieux comme pour la douce fille en justaucorps. Il y a ses petites mains sur les barreaux, et elle monde sans un regard pour ceux qui l'observent. Elle aurait le trac, sinon. La boule dans son ventre ne va pas s'évanouir, ne s'évanouira jamais. La petite plate-forme en bois clair est glissant sous ses pieds nus. La jambe tremble, le pied glisse presque et la voix des autres résonnent dans l'inquiétude collective. Les mères pensent à cacher les yeux de leurs enfants, tandis que les grands frères rient grassement. Mais elle se reprend, la petite fée du fil : elle tend la jambe, l'orteil qui s'y pose. Le premier pas est fait, et la longue tige qu'elle tient entre ses doigts lui sert de balancier. Elle regarde devant elle, elle regarde l'arrivée avec les yeux plein de peur. Elle pourrait pleurer, comme à chaque fois qu'il y a un spectacle. Le monde retient son souffle, quand elle l'a perdu il y a bien longtemps. La fille sur le fil est à la moitié de son périple. Elle arrête de marcher pendant une demie seconde, car les larmes roulent sur son visage. Elle veut plus, elle veut descendre. C'est la quatre-vingt-huitième fois qu'elle fait ça, pour l'argent des autres. L'hésitation a été trop longue pour que la traversée se fasse sans failles, et le corps de la funambule se penche en avant. Il n'y a pas un seul cri qui sort de sa bouche ouverte, quand elle est courbée vers le sol. Les jambes tremblent, et les pas hésitent d'avant en arrière avant que le mal ne soit fait. Le bâton tombe, et fait un grand CLAC ! sur le sol. Le corps de l'apeurée quant à lui, ne s'est pas écrasé. Il descend doucement, comme porté par des anges invisibles. La funambule pleure toujours, car elle se voit plonger avec douceur et bienveillance. Elle comprend pas pourquoi. Mais quand elle pose le pied sur le sol, la foule est en délire. Les applaudissements ne finiront qu'une dizaines de minutes plus tard, pendant lesquelles elle cherchera le regard de son père, puis celui de sa mère. Cette dernière a porté ses mains au cœur, l'air délivrée. Elle pleure encore, la petite funambule.

Elle est une sorcière. Sa maman une cracmol, son père un profiteur. Elle ne recevra jamais d'éducation sorcière, et passera sa vie à vouloir quelqu'un pour combler ce manque.





› Glace à la menthe
Quelques semaines après cet étrange incident - qu'elle comprend comme la montée de ses pouvoirs, elle est allée prendre l'enveloppe pleine à craquée dont laquelle on met les recettes. Ils se sont fait beaucoup d'argent, dernièrement. Elle est trop jeune pour simplement dire au revoir, pour réussir à former des mots qu'elle aurait préféré ne jamais avoir à dire. Alors elle bouge les lèvres, sans qu'un son ne sorte. L'instant qui a suivit cet adieu a été étrange. Elle ne sait dire de quelle manière, mais rien n'est pareil. Le bruit de ses chaussures ne fait plus le même cliquetis sur le sol trempé de la rue, et le vent est amer sur les cheveux. Le petit matin endormi n'a plus cette sympathie à son égard, et les fleurs n'ont plus aucun sourire quand elle passent à côté d'elles. Elle croise la femme à barbe, et celle-ci ne la regarde plus avec bienveillance. Elle n'est plus la bienvenue, et la rue elle-même a répondu à son au revoir. C'est comme si tout le monde savait ce qu'elle s'apprêtait à faire. Personne ne la reverra, et s'ils la croisent dans quelques années ils ne la reconnaîtront plus.
Elle ne s'est jamais dit que ce serait facile. Dès qu'elle a pris sa décision, il lui a semblé évident que des forces supérieures l'empêcheront de quitter la terre natale. Qu'il y aurait même des séismes pour qu'elle s'engouffre dans les tréfonds de la Terre, pour être recrachée sur une montagne d'échecs. Elle s'est imaginé un chemin du retour redemptoire, où tous les monstres du cirque sortent pour hurler honte et haine à la file indienne de ceux qui ont essayé de partir. Mais elle a connu plus difficile : ce n'est pas le regard insistant du strong man qui va la faire flancher. Ce ne sont pas les bruits de bois coupés à la hache. Elle ne se laisserait pas faire, pas prendre si facilement. De toute façon, personne n'a l'air de vouloir l'arrêter. Ils doivent penser qu'elle va voir une copine, même s'il est assez évident que jamais Beylon Beylona n'a été vue en compagnie d'une autre enfant. C'est simple, quand on ne va pas l'école. On a juste pas d'amis. Mais même quand on y va on n'a pas plus de chance d'en avoir.

Elle se demande si elle devrait s'arrêter à l'église. C'est sur son chemin. Mais avant qu'elle n'ait pu y penser plus que cela, l'envie de tourner le dos à la religion définitivement s'impose à elle. Elle doit partir entière, et pas laisser un morceau d'elle dans les adieux à ce lieu. Il faut qu'elle dise le moins au revoir aux choses qui vont lui manquer.

Et cinq ans plus tard, la voilà dans le Queens. Elle a pris des millions de bus, s'est invitée dans tant de voitures d'inconnus.





› A la russe
Elle a vingt ans tout juste. "J'm'en fous, moi j'me casse d'ici!" Elle fourre dans une malle monogrammée une épaisse fourrure blanche, ainsi qu'une robe à sequin. Elle a hurlé ça dans l'immensité d'un demi-château, d'une grande bâtisse si belle qu'elle n'aurait jamais cru pouvoir y vivre. Et pourtant... "J'en ai marre d'avoir un connard qui s'fout d'ma gueule tout le temps!" Il est dans l'embrasure, une petite fille dans les bras. Elle a les joues rondes et le nez de sa mère. Du père, elle n'a pas grand chose si ce ne sont les yeux trop ronds pour être jolis. Lui, ça l'amuse. Il a passé ces trois dernières années à rire mille fois des mots mâchés de cette femme - bien qu'il ait tenté tant de fois de lui apprendre plus que ça. "Je ne comprends pas cette histoire que tu fais, j'arrive pas..." Elle l'interrompt avec son regard furibard, avec ses mains qui se tordent autour des perles d'un sautoir. "Tu penses que tu peux me gaver de bijoux et rire de moi avec tes amis ? J'ai l'air d'être une pintade, Jeremiah ?" Le collier lancé à travers la pièce, pour appuyer ses propos. "Tu crois que c'est pas'que j'suis pas une vraie sorcière que tu peux faire ça ? C'est drôle de me prendre pour une conne ?" Il soupire. La petite fille joue avec les boucles de son père.

J'ai l'air d'une pintade, Jeremiah ?

"Je ne sais pas qui t'a mis ça dans la tête mais..." "Ah parce que j'suis trop stupide pour penser par moi-même ?" "Tu sais bien que c'est pas ça, que j'essaie de dire. Tu compliques toujours tout." "T'avais qu'à me laisser faire la diseuse de bonne aventure dans l'Queens! Au lieu de me promettre des mensonges!" "Et je t'ai promis quoi ? Des parures ? Elles sont devant toi. Une vie différente de ta misère ? Regarde autour de toi. Tu veux quoi d'autre, à la fin ?" "La raison pour l'quelle je t'ai suivi, pauvre con! Tu m'as dit que tu m'apprendrais la magie. Que j'aurais une baguette." "Tu veux rien apprendre! Tu veux pas canaliser ta magie! Tu crois qu'agiter un bâton trouver par terre ça suffit! Tu n'as pas de respect pour la magie." "Tu m'as dit que je pourrais faire des sorts comme toi, des gerbes de lumière! Au lieu de ça tu m'repr'ends sur mes mots, sur ma posture." "Je peux pas tout corriger chez toi, Beylon." "Mais y a rien à corriger chez moi! J'suis parfaite, même si j'sais pas parler, même si jsais pas faire des trucs avec une baguette. Même si j'suis pas merveilleuse comme les nanas des autres, comme ces précieuses qui ont des papillons dans l'cheveux!"


Sa voix s'était brisée cette fois-ci. Il a eut le ton froid quand elle n'a fait qu'exprimer son désespoir. La petite fille est descendue des bras de son père pour se coller aux jambes nues de sa mère. Elle comprend tout la petite fille, elle est plus intelligente que ses parents réunis et un autre bon million de personnes.

J'suis parfaite.
De toute façon, Saint-Pétersbourg ça pue encore plus que le Queens ou le Cirque, alors autant partir.
Elle fera quoi de sa vie ? Ce qu'elle a toujours fait : se relever après être tombée.



_________________

(la funambule est stone sur son fil)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Vers les sommets par des chemins étroits
APARECIUM : 19/06/2017
HIBOUX : 398
SANG : pur, mais celui des autres ne lui importe que peu.
IDÉOLOGIE : il n'y a pas lieu pour les hommes de s'abaisser à un tel conflit. Antarès est du côté des innocents.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Sam 1 Juil 2017 - 23:59

T'es beyl Beyla.
Rebienvenue avec ce personnage trop kewl, hâte de te voir envahir la zone RP avec Bella I love you

_________________
A FLEETING DREAM
Tu réclamais le soir ; il descend, le voici : une atmosphère obscure enveloppe la ville, aux uns portant la paix, aux autres le souci.

© Frimelda

Absence totale du 1er au 15 août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t702-antares-rosier-science-is-the-poetry-of-reality

avatar
gorgeous, violent, vulgar
APARECIUM : 01/07/2017
HIBOUX : 75
SANG : Not the brightest, not that filthy either.
IDÉOLOGIE : Her own sake.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 0:00

T'es pas moche non plus :fesses:
Et compte sur moi pour envahir partout :specialgabe: :specialgabe:

_________________

(la funambule est stone sur son fil)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
bloody rose
En ligne
APARECIUM : 18/06/2017
HIBOUX : 437
SANG : Plus pur que le cristal.
IDÉOLOGIE : Neutre par obligation familiale ; elle voudrait pouvoir rejoindre les Mangemort afin de rappeler au monde entier que les Rosier sont supérieurs à tous.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 0:08

MR PHANTASTIC COMMENT T'ES TROP BONNE WSH
J'adore le début, j'ai hâte de lire la suite :love:

_________________

royal
I feel that if I let go of you
I will collapse into myself
like a dying star
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t700-boulevard-of-broken-dreams-carina#13800

avatar
gorgeous, violent, vulgar
APARECIUM : 01/07/2017
HIBOUX : 75
SANG : Not the brightest, not that filthy either.
IDÉOLOGIE : Her own sake.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 0:08

Ohlala, jsuis bonne sous toutes mes têtes, n'est-ce pas ?
I love you I love you I love you ma reine I love you I love you I love you

_________________

(la funambule est stone sur son fil)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
porcelain skin
APARECIUM : 02/07/2017
HIBOUX : 155
SANG : pur, toujours et c'est une éternelle tradition
IDÉOLOGIE : pas vraiment du côté du Lord, pas vraiment de l'Ordre, neutre, pour son enfant


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 0:32

Oui oui t'es sexe je te l'ai dit :ugly:

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t859-poupee-de-cire-poupee-de-son-mp

avatar
gorgeous, violent, vulgar
APARECIUM : 01/07/2017
HIBOUX : 75
SANG : Not the brightest, not that filthy either.
IDÉOLOGIE : Her own sake.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 0:42

Toi aussi, dommage que tu sois ma belle sœur :ugly:
Quoique, sous ce compte jpeux toujours te draguer

_________________

(la funambule est stone sur son fil)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
porcelain skin
APARECIUM : 02/07/2017
HIBOUX : 155
SANG : pur, toujours et c'est une éternelle tradition
IDÉOLOGIE : pas vraiment du côté du Lord, pas vraiment de l'Ordre, neutre, pour son enfant


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 1:03

Coquine

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t859-poupee-de-cire-poupee-de-son-mp

avatar
APARECIUM : 18/06/2017
HIBOUX : 137
SANG : née moldue, rejetée de sa famille elle s'est battue pour montrer qu'elle avait sa place. aujourd'hui cela n'a plus d'importance.
IDÉOLOGIE : engagée dans l'Ordre du Phoenix depuis qu'on lui en a parlé, il lui était impossible de ne pas se battre pour sa liberté.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 9:25

rebienvenue et bonne chance pour ta fiche :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t687-when-you-re-going-through-hell-keep-going-lily

avatar
gorgeous, violent, vulgar
APARECIUM : 01/07/2017
HIBOUX : 75
SANG : Not the brightest, not that filthy either.
IDÉOLOGIE : Her own sake.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 13:44

Merci Lily I love you

_________________

(la funambule est stone sur son fil)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
APARECIUM : 18/06/2017
HIBOUX : 147
SANG : pureté bafoufée, le préjugé ignoré.
IDÉOLOGIE : a pendant longtemps été un membre emblématique de l'ordre ; ne suit désormais plus que son instinct destructeur et meurtrier.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 17:25

BELLA BELLA BELLA :happy2: Ma queen
Rebienvenuuue :bril:

_________________

i've missed your calls for months it seems, don't realize how mean i can be. 'cause i can sometimes treat the people that i love like jewelry. 'cause i can change my mind each day; i didn't mean to try you on, but i still know your birthday and your mother's favorite song. @halsey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
gorgeous, violent, vulgar
APARECIUM : 01/07/2017
HIBOUX : 75
SANG : Not the brightest, not that filthy either.
IDÉOLOGIE : Her own sake.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 19:54

Prosterne-toi alors
Merci boté

_________________

(la funambule est stone sur son fil)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
turn the pain into power
APARECIUM : 18/06/2017
HIBOUX : 441
SANG : de sang-pur, d'la pire espèce selon certains.
IDÉOLOGIE : ordre du phénix, comme tous les membres de sa famille ou comparses avant elle ; pourtant, depuis la supposée trahison d'Andromeda, son besoin de faire cavalier seul afin de la ramener au bercail se fait cruellement sentir.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 19:57

t'es trop bonne :coeur: :fesses:

_________________

"and the freedom of falling" ; there is a swelling storm and I’m caught up in the middle of it all, and it takes control of the person that I thought I was, the girl I used to know. but there is a light in the dark and I feel its warmth in my hands, in my heart but why can’t I hold on ? 'cause it comes and goes in waves, it always does. we watch as our young hearts fade into the flood, and the freedom of falling and the feeling I thought was set in stone, it slips through my fingers and I'm trying hard to let go but it comes and goes in waves. @dean lewis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t692-weasley-unbroken

avatar
gorgeous, violent, vulgar
APARECIUM : 01/07/2017
HIBOUX : 75
SANG : Not the brightest, not that filthy either.
IDÉOLOGIE : Her own sake.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 19:59

Dis pas ça, jrisque de me glisser sous tes draps sinon What a Face

_________________

(la funambule est stone sur son fil)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ADMIN ❖ hear me roar
APARECIUM : 29/08/2006
HIBOUX : 1279
SANG : Mêlé, avec un héritage purement sorcier sur plusieurs générations.
IDÉOLOGIE : Servant du Seigneur des Ténèbres, mais ce n'est pas les idées qui l'y nt poussé, mais sa soif de pouvoir et de connaissance.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 20:11

Rebienvenue avec ton personnage de folie. :coeur:

_________________

full moon. I see the bad moon rising. I see trouble on the way. I see earthquakes and lightnin'. I see bad times today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t52-hear-me-roar-dorea

avatar
gorgeous, violent, vulgar
APARECIUM : 01/07/2017
HIBOUX : 75
SANG : Not the brightest, not that filthy either.
IDÉOLOGIE : Her own sake.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Dim 2 Juil 2017 - 20:11

Oh tu vas me faire rougir I love you

_________________

(la funambule est stone sur son fil)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
turn the pain into power
APARECIUM : 18/06/2017
HIBOUX : 441
SANG : de sang-pur, d'la pire espèce selon certains.
IDÉOLOGIE : ordre du phénix, comme tous les membres de sa famille ou comparses avant elle ; pourtant, depuis la supposée trahison d'Andromeda, son besoin de faire cavalier seul afin de la ramener au bercail se fait cruellement sentir.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Lun 3 Juil 2017 - 17:57

fiche validée.

oh lala, je suis trop dingue de ton personnage. le fait qu'elle n'ait pas de baguette, et que sa magie soit finalement pas canalisée est une idée excellente (même si ça doit détonner sur son passage, ma foi.. omg je veux absolument la voir en rp ) + sa petite fille trop chou que j'ai trop envie d'adopter maintenant et son métier je suis trop trop trop fan, omfg.

_________________

"and the freedom of falling" ; there is a swelling storm and I’m caught up in the middle of it all, and it takes control of the person that I thought I was, the girl I used to know. but there is a light in the dark and I feel its warmth in my hands, in my heart but why can’t I hold on ? 'cause it comes and goes in waves, it always does. we watch as our young hearts fade into the flood, and the freedom of falling and the feeling I thought was set in stone, it slips through my fingers and I'm trying hard to let go but it comes and goes in waves. @dean lewis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t692-weasley-unbroken

avatar
APARECIUM : 28/06/2017
HIBOUX : 22
SANG : Né-moldu, fasciné par le meilleur du monde moldu et le meilleur de l'univers sorcier
IDÉOLOGIE : Ordre du Phénix, par pur désir de vengeance et parce que son ascendance le place dans ce camp par défaut


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Lun 3 Juil 2017 - 19:41

Beerus comme Beerus-sama de Dragonball ? :bril:

Rebienvenue I love you

_________________

WE ARE FOOLS TO MAKE WAR ON OUR BROTHERS
There's so many different worlds, so many different suns and we have just one world, but we live in different ones. Now the sun's gone to hell and the moon's riding high.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t836-ted-9650-empty

avatar
gorgeous, violent, vulgar
APARECIUM : 01/07/2017
HIBOUX : 75
SANG : Not the brightest, not that filthy either.
IDÉOLOGIE : Her own sake.


MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   Lun 3 Juil 2017 - 21:28

Oh Daisy, tu fais fondre mon coeur I love you I love you
Ted, tu m'as démasquée :ugly: Je suis en vérité un chat maigrelet avec une passion pour les ramens :ugly:

_________________

(la funambule est stone sur son fil)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A WINNER (princesse bey)   

Revenir en haut Aller en bas
 

A WINNER (princesse bey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The winner takes it all ? 10/10 | 13h20
» I'm a winner, I'm a sinner, do you want my autograph ? ~ 22/02 | 14h30
» The winner takes it all
» Kotei 2010
» Kotei 2011!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war of wands :: what we want :: introduce yourself :: Sorciers validés-