AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 family reunion w/ rowan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
ADMIN ❖ hear me roar
APARECIUM : 29/08/2006
HIBOUX : 1282
SANG : Mêlé, avec un héritage purement sorcier sur plusieurs générations.
IDÉOLOGIE : Servant du Seigneur des Ténèbres, mais ce n'est pas les idées qui l'y nt poussé, mais sa soif de pouvoir et de connaissance.


MessageSujet: family reunion w/ rowan   Dim 2 Juil 2017 - 20:53

Miles sentait son humeur s'assombrir à mesure que l'heure avançait. Le réveillon du 24 décembre représentait toujours un mauvais moment à passer pour lui car c'était le seul jour de l'année où il faisait l'effort de se retrouver en famille. Techniquement il ne s'était jamais disputé avec ses parents; il expliquait simplement leur éloignement par une incompatibilité de caractères et de visions sur la vie. En réalité il nourrissait une rancoeur depuis l'adolescence envers des parents qui ne lui avait jamais laissé la possibilité de goûter à la vie. Heureusement que Poudlard lui avait offert une échappatoire : la liberté qu'il y avait trouvé, il n'avait plus jamais voulu la brider. Supporter Mr et Mrs Bott ce soir-là allait encore lui peser sur le coeur mais comme à chaque fois il ferait l'effort de se montrer poli et aimable le temps du dîner, et rentrerait chez lui dès qu'il en aurait l'occasion.

L'heure indiquée sur sa montre lui indiqua finalement qu'il était temps d'y aller. Il enfila sa cape dans un soupir et transplana en direction du domicile familial. La maison des Bott était protégée par un sortilège anti-intrusion, ce qui interdisait les transplanages à l'intérieur du domicile. Située dans un quartier moldu, il était également impossible pour Miles de transplaner dans la rue. Le seul point d'accès possible par transplanage était situé à une centaine de mètres, dans un tunnel sombre qui faisait fuir adultes et enfants. Miles pesta en se rendant compte que ses pieds baignaient dans un filet d'eau sale; un sortilège de nettoyage et d'imperméabilité régla cependant rapidement le problème. Il lui fallut à peine quelques minutes pour gagner la grande maison des Bott. Il toqua.

Miles ! Lança sa mère tout sourire en ouvrant la porte. Mrs Bott était toujours heureuse de voir son fils. Et Miles savait que quand il partirait, il verrait dans ses yeux une lueur de tristesse. Si Mr Bott semblait se faire à la distance et à l'absence de nouvelles de la part de leur fils, Mrs Bott semblait plus touchée par cet éloignement. Il la serra brièvement dans ses bras en guise de salutation, lui expliqua rapidement que tout allait bien pour lui et à la boutique le temps qu'elle le débarrasse de sa cape, et la suivit dans le salon. Elle semblait toute agitée. Papa n'est pas encore arrivé, et je dois finir de préparer le dîner ! Tu devrais en profiter pour discuter avec ton frère. Son frère ? Miles grogna discrètement. Il oubliait parfois qu'il n'était pas fils unique. Rowan occupait si peu ses pensées... Rowan, ton frère est arrivé ! Et Mrs Bott s'éloigna dans la cuisine, laissant Miles seul dans le salon. Il s'installa sur le canapé, dans l'attente de ce frère qui lui semblait presque étranger. Un an qu'il n'avait pas vu Rowan, six mois que son frère avait dû quitter Poudlard... Il était tout de même un peu curieux de voir à quoi ressemblait son petit frère, enfin adulte.

_________________

full moon. I see the bad moon rising. I see trouble on the way. I see earthquakes and lightnin'. I see bad times today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t52-hear-me-roar-dorea

avatar
Hello Kitty
En ligne
APARECIUM : 18/06/2017
HIBOUX : 791
SANG : mêlé
IDÉOLOGIE : neutre mais commence à sombrer du côté obscur


MessageSujet: Re: family reunion w/ rowan   Dim 2 Juil 2017 - 21:51

Rowan était d'humeur massacrante. Peut être parce qu'il devait trouver des sorts à inventer pour un éventuel travail. Il avait trop de choses à penser. Il avait encore de la chance que ses parents acceptent de le garder encore quelques temps. Il cherchait des sorts moins compliqués et moins explosifs pour éviter de provoquer une énième catastrophe alors qu'il avait une deuxième chance. Rowan n'avait pas pourtant pas le coeur à la fête, ni même aux sorts. Il allait revoir son frère. Il avait tellement de choses à lui dire mais il avait très vite arrêté de croire que son frère allait être intéressé par ce qu'il avait dire. Il y avait plus de colère et de haine en lui. Rowan avait envie de cracher son venin face à son frère.

Sa blessure sous l'oeil lui faisait encore mal mais Rowan n'avait rien dit à ses parents. Il avait prétexté qu'il était tombé et qu'il s'était cogné la joue. Même s'il y avait la trace de coupure que Rowan ne voulait pas faire disparaître. Et son frère allait voir sa blessure. Et à lui, il allait lui dire la vérité. Il voulait que Miles réagisse. Mais déjà il n'y croyait pas. Il avait perdu toute confiance en son frère. Il se concentrait sur son sort quand il entendit sa mère l'appeler. Miles était arrivé. Il leva les yeux au ciel et son visage habituellement amusé et chaleureux était aussi froid que de la glace. Il se leva et il s'approcha du salon, fermant sa chambre d'un coup de baguette magique. Il croisa ses bras sur sa poitrine et il s'approcha de Miles avant de grogner un vague:

"Salut.. content de savoir que tu es encore de ce monde..."

Il le fixa, comme pour lui dire, regarde mon visage, j'ai une blessure de guerre. Mais non il n'allait rien lui dire, il attendait de voir si son frère allait le remarquer. Il coiffa rapidement ses cheveux et fit comme si son frère n'était qu'un simple vase de décoration posé sur la table. Il alla prendre un livre dans la bibliothèque finale et il continua de réfléchir aux sorts qu'ils pourraient inventer. Les sortilèges étaient toute sa vie. Mais au plus profond de lui, Rowan ressentait cette douleur qu'il ressentait chaque année lorsqu'il voyait son frère une fois par an. Il ne voulait juste pas montrer son côté vulnérable à Miles. Il ne voulait montrer à personne son côté vulnérable. Cependant la douleur était de plus en plus présente et il pensait qu'un Doloris à côté n'était que juste une attaque de chatouilles. Il jeta un rapide coup d'oeil à Miles et il enfonça ses ongles dans sa peau pour empêcher ses larmes de couler. Il aurait voulu se lever et aller secouer son frère en lui rappelant qu'ils existaient, lui et ses parents. Comme il voulait retourner dans sa chambre et s'enfermer pour enfin autoriser ses larmes à sortir de ses yeux. Au lieu de ça, le jeune garçon resta plongé dans son livre même s'il ne lisait rien. Au bout d'un moment, alors que le silence pesait, Rowan reprit:

"Tu sais si t'es pas bien à venir chez nous, t'es plus obligé de venir! On vit très bien sans toi! Tu donnes jamais de nouvelles, on se demande si tu existes parfois..."

Alors que la colère prenait le dessus, Rowan se leva et un sourire amusé s'afficha enfin sur son visage. Il avait reprit son rôle de provocateur.

"Laisse-moi deviner... tu es devenu aussi débile que tous ces sang-pur qui se croient au dessus? Toi aussi ton cerveau a fondu en cours de potion? Tu es encore plus crétin qu'eux... "

_________________
maybe I'm scared
You said no one ever leaves. •• ALASKA (a cure of wellness)




Rowan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ADMIN ❖ hear me roar
APARECIUM : 29/08/2006
HIBOUX : 1282
SANG : Mêlé, avec un héritage purement sorcier sur plusieurs générations.
IDÉOLOGIE : Servant du Seigneur des Ténèbres, mais ce n'est pas les idées qui l'y nt poussé, mais sa soif de pouvoir et de connaissance.


MessageSujet: Re: family reunion w/ rowan   Lun 3 Juil 2017 - 0:37

La maison familiale n'avait guère changé et un instant Miles se surpris à se sentir une nouvelle fois comme en prison dans cet endroit. Ses jeunes années de vie avaient été gâchées par des parents trop protecteurs; ils ne pouvaient pas leur pardonner car rien ne lui permettrait jamais de rattraper ces années. Il avait eu beau se montrer curieux de tout depuis ses onze ans, il avait toujours le sensation d'un retard à combler. Perdu dans ses pensées, il n'entendit même pas son frère descendre l'escalier. Mais il le vit finalement devant lui, les bras croisés, l'air mécontent. Il avait une cicatrice autour de l'oeil, comme un vestige d'une bagarre récente. Cette cicatrice était ridicule : elle aurait pu facilement disparaître ou en tout cas être diminuée avec un simple sortilège. Rowan semblait la porter comme un trophée, mais du haut de ses dix-huit ans cela n'aurait sans doute rien eu d'étonnant. Il sortait tout juste de Poudlard, il avait sans doute envie de prouver au monde qu'il était un adulte accompli. Pourtant en le regardant Miles ne voyait encore qu'un gamin. Un ridicule gamin. Salut.. content de savoir que tu es encore de ce monde... Effectivement les frères Bott n'étaient pas vraiment en contact. Miles envoyait une lettre de nouvelles à peu près une fois tous les six mois. Il contactait également son frère à son anniversaire, mais c'était tout. En quittant le domicile familial et ses parents, Miles avait également quitté Rowan. Ce petit frère il l'avait aimé fut un temps, il en avait été proche durant ses jeunes années. Mais Poudlard les avait éloignés, et la vie lui avait fait comprendre que ce n'était pas parce que c'était son frère, sa famille, qu'il devait l'aimer. La vérité c'est que Rowan Bott était un inconnu et que Miles n'avait aucune envie d'apprendre à la connaître. Salut gamin. Il avait répondu d'un air neutre. Il ne voulait pas se mettre Rowan à dos; le repas allait déjà être assez lourd comme ça. Si son frère n'était plus un allié depuis longtemps, il n'était pas non plus un ennemi. En tout cas, pas avant aujourd'hui.

Rowan allait finalement prendre un livre pour commencer la lecture, laissant Miles seul avec ses pensées. Un silence s'installa, que l'aîné remarqua à peine. Il pensait à son binôme au sein des Mangemorts, à la jolie Andrea Northrop. Mais la voix de Rowan le ramena à la réalité. Tu sais si t'es pas bien à venir chez nous, t'es plus obligé de venir ! On vit très bien sans toi ! Tu donnes jamais de nouvelles, on se demande si tu existes parfois... Il est vrai que la visite annuelle de Miles pouvait paraître ridicule, d'autant qu'elle n'était pas liée à une envie chez lui de venir voir ses parents, de s'intéresser à eux, de prendre des nouvelles. C'était juste une habitude, une façon de conserver un lien qui n'existait désormais plus que sur le papier. Et peut être aussi une façon de combler cette veille de Noël parce qu'il n'avait personne d'autre avec qui la passer. Rowan avait donc raison. Mais entendre son petit frère s'adresser à lui de cette manière le fit grincer des dents. Rowan n'était pas chez lui, il étaient chez leurs parents. D'où prenait-il ce ton à lui faire comprendre qu'il n'était pas le bienvenue ? Laisse-moi deviner... tu es devenu aussi débile que tous ces sang-pur qui se croient au dessus ? Toi aussi ton cerveau a fondu en cours de potion ? Tu es encore plus crétin qu'eux... La surprise qui habita Miles fut sans précédent. Non seulement il ne connaissait pas cet aspect provocateur de la personnalité de son frère, mais en plus jamais de la vie il n'aurait pensé qu'il oserait s'adresser à lui de cette façon.

La surprise laissa la place à la colère froide en moins d'une seconde. Miles regarda son gamin avec un air méprisant, supérieur. Il avait envie de dire à Rowan à quel point il lui était insignifiant, à quel point ses paroles étaient inutiles, à quel point il ferait mieux de fermer sa gueule. Et toi tu te crois plus malin qu'eux ? Il n'y a que les sang-pur qui se croisent supérieurs tu crois ? Son frère était si idiot. C'était un gosse immature qui se pensait déjà plus malin que tout le monde... L'arrogance de la jeunesse était insupportable. Ne fais pas trop le malin avec moi Rowan. C'était presque une menace. Je viens une fois par an ici, ce n'est sûrement pas pour me faire casser les pieds à cause de ta crise d'adolescence. tu peux retourner dans ta chambre, on se parlera au dîner, c'est déjà bien suffisant. Et cette indifférence que Miles ressentait à l'égard de Rowan était si palpable dans ces mots que même Mrs Bott devait la ressentir à l'autre bout de la maison.

_________________

full moon. I see the bad moon rising. I see trouble on the way. I see earthquakes and lightnin'. I see bad times today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t52-hear-me-roar-dorea

avatar
Hello Kitty
En ligne
APARECIUM : 18/06/2017
HIBOUX : 791
SANG : mêlé
IDÉOLOGIE : neutre mais commence à sombrer du côté obscur


MessageSujet: Re: family reunion w/ rowan   Lun 3 Juil 2017 - 12:07


Rowan en tremblait. Il était tellement hors de lui qu'il aurait pu faire tout exploser autour de lui. Il fixa son frère avec un air noir. Avant de montrer sa cicatrice et dire:

"Tu sais comment j'ai fais ça? Hein? Tu le sais? Je suis allé au Chaudron Baveur et j'ai provoqué les sang-pur.. J'ai le même provoqué à un tel point qu'il allait me tuer! Mais j'en ai rien à faire... Je pensais qu'un minimum, tu pourrais te demander comment je m'étais fait ça... t'intéresser à moi... T'es même pas un frère ou un fils pour nos parents... t'es qu'un étranger.."

Rowan crachait son venin. Il voulait blesser son frère autant qu'il était blessé lui-même mais c'était compliqué. Lorsque Miles lui suggéra de retourner dans sa chambre,  Rowan vit rouge. Il sortit sa baguette et fit exploser un objet à côté de Miles. Il avait l'impression de retourner à son premier entretien d'embauche où Rowan avait perdu le contrôle de lui-même, à cause de lui. Ce même frère qui était là, en face de lui. Il fit exploser un autre objet et décida de tester un sort sur son frère qu'il pourrait présenter à Phanès Parkinson. Il encercla son frère avec un fil lumineux et il lança:

"Je devrais te laisser comme ça, et laisser voir à nos parents quel est ton vrai visage...."

Il coupa court au sort et se rapprocha de Miles, tentant de le frapper à la manière moldu, c'est à dire lui décrocher un coup de poing sur le nez. Rowan était hors de lui, hors de contrôle. Il voulait voir son frère souffrir. Il n'empêcha plus les larmes de couler. Tant pis si on voyait sa faiblesse. Tant pis, si on voyait plein de choses, Rowan n'en pouvait plus. S'il le pouvait, il aurait quitté la maison familiale en claquant la porte. Mais il poussa son frère sur le canapé et il hurla:

"Tu sais quoi? Pour moi t'existe même plus! J'ai un frère?Non! Je pensais pouvoir compter sur toi, Miles! Je pensais qu'ensemble, on essayerait de voir ce que je pourrais faire après l'école? Mais à quoi j'ai le droit? A rien! T'es qu'un sale égoïste! "

Tant pis si sa mère l'écoutait. Il voulait cet affront avec son frère. Il voulait lui faire ouvrir les yeux et il savait qu'il s'y prenait mal, comme d'habitude. Mais alors que professionnellement, il avait eu une deuxième chance, avec son frère, il n'y croyait plus du tout.


_________________
maybe I'm scared
You said no one ever leaves. •• ALASKA (a cure of wellness)




Rowan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ADMIN ❖ hear me roar
APARECIUM : 29/08/2006
HIBOUX : 1282
SANG : Mêlé, avec un héritage purement sorcier sur plusieurs générations.
IDÉOLOGIE : Servant du Seigneur des Ténèbres, mais ce n'est pas les idées qui l'y nt poussé, mais sa soif de pouvoir et de connaissance.


MessageSujet: Re: family reunion w/ rowan   Ven 14 Juil 2017 - 17:28

Miles regardait cet inconnu, son petit frère, avec une froide indifférence. Il l'avait aimé autrefois, comme un frère, comme un ami. Mais ces liens s'étaient vite étiolés et avaient complètement disparus. Le contexte familial n'avait pas aidé : si Miles n'avait pas méprisé si fort ses géniteurs il n'aurait peut être pas reporté injustement son mépris sur l'autre membre de sa famille. Mais à cette seconde précise Rowan n'était plus devenu le reflet d'un mépris global : il était sujet d'une colère froide, d'un dédain évident à cause de son comportement ridicule. Tu sais comment j'ai fais ça ? Hein ? Tu le sais ? Je suis allé au Chaudron Baveur et j'ai provoqué les sang-pur.. J'ai le même provoqué à un tel point qu'il allait me tuer ! Mais j'en ai rien à faire... Je pensais qu'un minimum, tu pourrais te demander comment je m'étais fait ça... t'intéresser à moi... T'es même pas un frère ou un fils pour nos parents... t'es qu'un étranger.. La révélation perturba légèrement Miles. Que son frère soit assez idiot pour provoquer des sang-pur - probablement Mangemorts et extrêmement dangereux - n'était guère étonnant. Rowan était encore dans la fougue de la jeunesse, à cet âge où l'on croyait que rien n'était impossible. Mais l'intention qu'il semblait lui porter était déroutante. Miles n'avait jamais imaginé que l'indifférence n'était pas réciproque entre eux. Pour lui, l'intérêt de Rowan à son égard était aussi limité que le sien. Les efforts de son frère pour prendre des nouvelles lui semblaient dicter par le nostalgie et le devoir familial, et pas un réel intérêt...

Le retournement de situation était déroutant, si bien que Miles resta sans voix et n'eut pas le temps de réagir lorsque son frère sortit sa baguette. Il se retrouva enveloppé dans un fil lumineux, une cage dont il ne pouvait se défaire. Je devrais te laisser comme ça, et laisser voir à nos parents quel est ton vrai visage... L'étonnement laissa de nouveau place à la colère et même à la haine. Le comportement de Rowan était inacceptable, et encore plus la raison qui le justifiait. Comment Rowan osait-il remettre la faute sur ses épaulés à lui ? C'étaient leurs parents les fautifs, leurs parents qui n'avaient pas su gérer leur enfance et les avaient enfermés. Ils récoltaient ce qu'ils avaient semés. Miles ne supportait aucune mention sur ses parents en temps normal, encore plus si quelqu'un osait les défendre devant lui.

Miles se retrouva finalement propulsé sur le canapé par un Rowan en pleurs. Mais ses larmes ne l'attendrissaient pas. Seule la colère habitait le coeur de Miles. Tu sais quoi ? Pour moi t'existe même plus ! J'ai un frère ? Non ! Je pensais pouvoir compter sur toi, Miles ! Je pensais qu'ensemble, on essayerait de voir ce que je pourrais faire après l'école ? Mais à quoi j'ai le droit ? A rien ! T'es qu'un sale égoïste ! Le ton accusateur qu'il prenait était sans effet sur Miles. Ces paroles étaient tellement évidentes qu'il ne comprenait pas qu'elles semblaient susciter une vive émotion chez son frère. Oui ils étaient deux inconnus... Et alors ? Miles n'était pas égoïste; il avait simplement décidé de vivre sa vie loin d'une famille qui l'avait étouffée et l'empêchait de vivre. Il n'avait jamais pensé que Rowan prendrait la chose personnellement et s'en sentirait vexé. Il pensait que son frère prendrait la même voie que lui et deviendrait un jeune homme indépendant qui vivrait pas lui-même. Mais Rowan était finalement encore un enfant.

Lentement le sortilège commença à cesser de faire effet. Une minute plus tard Miles était finalement libre de ses mouvements. Il réagit à la vitesse de l'éclair, attrapant sa baguette dans sa poche et la pointant brutalement sous la gorge de son petit frère en se relevant. Les yeux de Miles jetaient de tels éclair de haine. Jamais de sa vie il lui semblait avoir eu autant envie d'infliger du mal à quelqu'un. Quand il se laissait aller au meurtre ou à la torture, ces envies-là étaient guidées par une sensation de pouvoir et de curiosité. Les choses étaient ici différentes : c'est l'émotion qui parlait. Ne m'attaque plus jamais ou tu le regretteras. Il repoussa finalement son frère du plat de la main pour l'éloigner, et baissa sa baguette; mais la garda dans la main au cas où Rowan recommencerait quelque chose d'inconscient. Si tu crois qu'être mon frère signifie encore quelque chose... Je méprise cette famille, et tu devrais le faire aussi. Il était en colère. Et finalement cette dernière s'abaissa, remplacée par quelque chose de plus doux, presque de la compassion pour un être qui n'avait pas encore tout compris à la vie. Tu devrais t'éloigner d'eux. Tu as encore beaucoup à apprendre... Mais ce n'est pas moi qui t'apprendrais. On est des étrangers. Ces mots signaient une véritable rupture entre eux, des mots d'adieu. Miles regarda son frère encore une seconde, ne sachant que dire ou que faire. Ce fut finalement l'arrivée catastrophée de Mrs Bott dans le salon qui l'aida à prendre sa décision. Il rangea sa baguette et se dirigea vers l'entrée. Vous pouvez dîner sans moi... Et ce n'est plus la peine de m'inviter pour les prochains. Sa cape sur les épaules et sa nouvelle résolution en tête, Miles sortit de la maison familiale. Adieu les Bott.

_________________

full moon. I see the bad moon rising. I see trouble on the way. I see earthquakes and lightnin'. I see bad times today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofwands.goodforum.net/t52-hear-me-roar-dorea

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: family reunion w/ rowan   

Revenir en haut Aller en bas
 

family reunion w/ rowan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Family Reunion ? ft Geralt [TERMINE]
» Happy Family Reunion [Sherlock - Chapitre 6 en ligne]
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» La reunion des bailleurs de fonds
» Family First : II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war of wands :: walking around the world :: great britain and the world-